Retourner

Serge Fiori, Michel Normandeau, Serge Locat et Louis Valois d’Harmonium seront intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse

Montréal, septembre 2019 — C’est avec une immense fierté que le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens annonce l’intronisation de Serge Fiori, Michel Normandeau, Serge Locat et Louis Valois, membres du mythique groupe Harmonium lors de la 30e édition du Gala SOCAN qui aura lieu à Montréal le 22 septembre à la TOHU.

« Notre mandat au Pantheon est de célébrer et d’honorer les auteurs-compositeurs de partout au Canada et d’informer le public sur leurs réalisations. Pouvoir introniser Harmonium au Temple de la renommée est un événement national et il nous semblait naturel de nous associer à notre famille lors du gala SOCAN » déclare Vanessa Thomas, directrice générale du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

L’un des plus importants groupes des années 70, Harmonium, a été un pont entre les deux solitudes grâce à son succès commercial et d’estime tant au Québec que dans le reste du Canada. Harmonium a vu le jour en 1973 à Montréal en tant que trio composé de Serge Fiori, Michel Normandeau et Louis Valois, trois musiciens qui souhaitaient se tailler une place entre l’intimité des chansonniers et les sons plus audacieux du rock franco-américain. Ils étaient loin de se douter que leur savant mélange de folk, de rock et de jazz catapulterait rapidement Harmonium vers les plus hauts sommets.

Harmonium a été mis sous contrat par Celebration Records et a enregistré son premier album éponyme au Studio Tempo, à Montréal, en janvier 1974. Ce premier disque proposait des chansons écrites par Fiori et quelques-unes coécrites avec Normandeau, un partenariat créatif qui demeurera tout au long de la carrière du groupe.

 En quelques mois à peine, « Harmonium » s’écoulera à 100 000 exemplaires et trônera au sommet des palmarès au Québec. Fait sans précédent, les stations de radio feront jouer l’album dans son intégralité, incluant bien entendu l’immense « hit » Pour un instant.

Très rapidement, Harmonium est passé des scènes des clubs, campus et écoles — francophones et anglophones — à la scène de la Place des Arts, à guichets fermés, et à des scènes extérieures devant plus de 300 000 personnes au Québec. Ils sont également montés sur les scènes du Canada anglais de Toronto (au Massey Hall) à Vancouver.

Le deuxième album du groupe, « Si on avait besoin d’une cinquième saison », sera lancé en 1975. Mis en nomination aux JUNOs, ce deuxième album s’est inscrit aux palmarès alors que leur premier y figurait toujours. Ce disque proposait entre autres la pièce Dixie, écrite par Fiori, ainsi que d’autres par Fiori-Normandeau en plus de l’arrivée de Serge Locat aux claviers. « Les cinq saisons » a été désigné l’un des meilleurs albums de rock progressif par le magazine « Rolling Stone ».

L’ultime album d’Harmonium — et leur premier à être certifié Or — fut l’hypnotique et sophistiqué album double intitulé « L’Heptade », paru à l’automne 1976. Remarquable par son amalgame parfaitement maîtrisé de rock, de folk et de jazz — en plus d’interludes d’orchestrations classiques écrites par Neil Chotem —, « L’Heptade » proposait des créations écrites par Fiori, Normandeau, Locat et Valois.

Durant cette période, le groupe a été mis en nomination aux JUNOs pour le trophée du groupe de l’année et a tourné à Londres et dans le reste de l’Europe avec Supertramp. L’automne suivant, Harmonium a effectué une tournée en Californie afin d’y promouvoir la musique et la culture du Québec.

En 1980, Harmonium lancera son seul album en spectacle intitulé simplement « Harmonium en tournée ». Vingt-six ans plus tard, la version remixée de leur ultime album, « Heptade XL » a été très bien accueilli et s’est rendu en troisième position du palmarès des albums canadiens de Billboard.

Harmonium a acquis un statut légendaire au Québec et a eu un impact dépassant de loin ses trois albums. « L’Heptade » a depuis été certifié quadruple Platine, tandis que « Harmonium » a été certifié double Platine et « Les cinq saisons » a été certifié Platine. Le groupe a reçu de nombreux prix Classique de la SOCAN et un Félix honorifique et ses chansons ont été reprises par les plus grands noms de la musique au Québec, dont notamment Les Respectables, Sylvain Cossette, Eleanor McCain, Boom Desjardins, la violoncelliste Jorane ainsi que Lawrence Gowan.

Grâce à son travail d’orfèvre à la guitare digne des meilleurs moments des Beatles ou des Byrds, à son utilisation des codes sophistiqués du jazz et à ses interludes inspirés de la musique classique de Debussy et Philip Glass, la musique d’Harmonium continue de transcender les barrières linguistiques et culturelles.

Dernières nouvelles
le 22 octobre, 2019

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens intronisera six chansons qui ont marqué les années 60, 70 et 80 et qui ont vu le jour à Toronto avant de conquérir le monde

Communiqués de presse
le 09 octobre, 2019

L’auteure-compositrice prodige Lowell et le finaliste du prix Polaris Les Louanges remportent l’édition 2019 du Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent présenté par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse