À propos de notre trophée

award_photo

Le trophée du PACC est un dérivé officiel en bronze de la sculpture Northern Island sculpted de Elizabeth Wyn Wood, 1927.

En 2003, pour célébrer le centième anniversaire de naissance d’Elizabeth Wyn Wood, sa famille a accepté d’adapter Northern Island (1927) pour en faire une réplique miniature qui sera remise en tant que statuette par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Ce prix célèbre la créativité des auteurs et compositeurs canadiens.

Artiste innovatrice, Elizabeth Wyn Wood (1903-1966) a défié l’ordre établi du monde de la sculpture de son époque et a consacré sa vie à explorer les possibilités et les nuances offertes par son art. Fondatrice et présidente de la Société des sculpteurs du Canada, elle a déployé beaucoup d’efforts pour faire avancer la cause des artistes et pour la protection des droits d’auteurs.

Née à Orillia en Ontario, Wood a étudié au Collège des arts (OCA) de sa province natale. Reconnue pour ses monuments de guerre, ses fontaines, ses médailles et ses portraits, elle utilise l’aluminium, le cuivre et l’étain pour réaliser ses créations.

Elizabeth-Wyn-Wood

Elizabeth Wyn Wood, Canadian Sculptor (1903 – 1966)

Au début de la vingtaine, Elizabeth Wyn Wood exprime son amour pour le paysage canadien à travers ses sculptures, alors que le Groupe des Sept entrepre nd la même démarche sur toile. Son interprétation moderne du paysage devient sa marque de commerce : au Musée des beaux-arts du Canada, on peut admirer Passing Rain, sculptée dans du marbre de type Orsera, et Dead Tree, en aluminium. Le Musée des beaux-arts de l’Ontario exhibe la sculpture acclamée Reef and Rainbow, que l’on retrouve dans plusieurs livres sur l’art canadien.

Wood a d’abord rencontré le paysage du Nord du pays à l’été 1926. Accompagnée de deux camarades étudiants de l’OCA, elle était sur le train de cargaison à la traversée de la rivière Pickerel, à mi-chemin entre Parry Sound et Sudbury. Le train s’est arrêté momentanément pour les laisser descendre et ils ont transporté leur équipement vers la rive rocheuse de la rivière. Comme les jours passaient, elle a été charmée par le vent dans les pins blancs, les vagues sur les récifs et le granit arrondi et rose de l’île. Des genévriers et lichens accentuaient les courbes sensuelles de la roche ancienne.

Au début de 1927, Wood termine Northern Island, la première oeuvre d’une série de sculptures de l’île (Island Sculpture); cette série représente l’originalité de l’identité artistique de Wood. Le trophée, acclamé par la critique, révèle un morceau de roche sauvage tandis qu’un pin balayé par le vent sort doucement hors de l’eau. Northern Island est une puissante représentation du paysage naturel du Canada et exprime à la fois l’élégance et la force. Seules ses sculptures, en métal poli sur des bases de verre noir ou de marbre, ont illustré de façon aussi singulière les vagues, les rafales, les nuages, les arcs-en-ciel, le feuillage porté par le vent et les récifs de granite creusés par les glaciers.