Retourner
Photos of Lennie Gallant and Stan Rogers performing

Stan Rogers, légende de la musique folk, et «Peter’s Dream», chef-d’œuvre des Maritimes de Lennie Gallant, intronisés au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse

Les deux honneurs distincts seront soulignés dans le cadre des East Coast Music & Industry Awards le 5 mai.

Charlottetown, Île du Prince Édouard, le 16 avril 2019 —Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) sera partenaire de la 31e édition des East Coast Music Awards (ECMA) afin de rendre hommage à une légende de la musique et à un classique de la musique des provinces maritimes. Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens est ravi d’annoncer l’intronisation du conteur musical Stan Rogers ainsi que celle de la chanson Peter’s Dream de Lennie Gallant, gagnant de 18 prix ECMA en carrière et qui donnera également une prestation lors de l’édition de cette année du gala des ECMA à Charlottetown.

Une fois le gala des ECMA terminé, les amateurs de musique de tout le pays et du monde entier pourront eux aussi célébrer ces intronisations par le biais des expositions présentées au Studio Bell de Calgary où se trouve le Centre national de musique. En tant qu’incarnation physique du Panthéon, le Centre national de musique rend hommage aux nouveaux intronisés grâce à des expositions présentant des histoires, des photos, des artéfacts et des souvenirs.

« C’est un honneur d’introniser Stan Rogers au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. La voix de baryton chaude et imposante de Stan captivait tout de suite votre attention. Ses chansons enracinées dans l’histoire canadienne ont grandement contribué à donner forme à la musique folk d’ici et au genre musical typique de la côte est », a déclaré Vanessa Thomas, la directrice générale du PACC. « Cette année, nous avons prévu non pas une, mais deux intronisations dans le cadre de la plus importante fête de la musique de la côte est, les ECMA. La chanson Peter’s Dream sera également intronisée au PACC et je suis certaine que l’interprétation de ce classique des maritimes par le Prince-Édouardien Lennie Gallant durant le gala cassera la baraque. »

« Je suis profondément honoré de voir Peter’s Dream intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Le fait que tant de gens aient repris ma chanson et aient été touchés par celle-ci signifie beaucoup pour moi », a déclaré Lennie Gallant. « Il n’y a pas de plus grande satisfaction pour un auteur-compositeur que de voir une de ses chansons avoir une vie qui lui est propre, et c’est très certainement le cas de Peter’s Dream. La création musicale est ma passion et de voir ainsi l’une de mes chansons faire partie de cette incroyable collection de chansons canadiennes est un honneur que je vais chérir pour toujours. »

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens présentera la plaque commémorative de l’intronisation de Stan Rogers à sa famille et son épouse, Ariel Rogers, et Old Man Luedecke, lauréat d’un prix JUNO, lui rendra hommage en musique. La plaque commémorative de l’intronisation de Peter’s Dream sera présentée à Lennie Gallant et la chanson sera interprétée par la chanteuse folk pop Rose Cousins. Les deux intronisations se dérouleront dans le cadre des East Coast Music & Industry Awards qui se tiendra le 5 mai dès 19 h, HAA, à Charlottetown, IPÉ.

 À propos de Stan Rogers (auteur-compositeur intronisé au PACC en 2019)
Stan Rogers est né à Hamilton, Ontario, et a absorbé les sonorités de la musique traditionnelle lorsqu’il passait ses étés à Canso, Nouvelle-Écosse, ville natale de sa mère. Rogers est devenu une figure populaire en interprétant ses propres chansons folk-trad à la radio de la CBC ainsi qu’à la populaire émission de télé « Celtic Godfather » de John Allan Cameron. Durant les années 70, il a joué (souvent accompagné de son frère Garnet) dans de nombreux événements prestigieux comme le festival Mariposa et le festival folk de Winnipeg, gagnant des fans partout où il passait grâce à sa célébration authentique de la culture canadienne. Rogers a écrit des dizaines de chansons mémorables traitant souvent de navires ou d’histoire ; on pense entre autres à The Nancy qui raconte une bataille navale sur les Grands Lacs durant la guerre de 1812 ou encore à une chanson plus contemporaine comme Make and Break Harbour. On lui doit également Bluenose au sujet du plus grand symbole de sa province bien-aimée, la Nouvelle-Écosse, ainsi que The Wreck of the Athens Queen. Ses chansons ont également célébré les autres régions de notre pays : l’ouest dans Field Behind the Plow, le nord dans Northwest Passage, et l’Ontario dans White Squall, faisant ainsi de lui un vrai barde national.

« Northwest Passage » (1981) fut le dernier album studio de Rogers avant sa mort prématurée. Il est mort en 1983 à l’âge de 33 ans lors que l’avion dans lequel il prenait place à son retour du Kerrville Folk Festival, au Texas, s’est écrasé. Plusieurs albums posthumes de ses premières chansons sont parus depuis sa mort, permettant ainsi à son immense talent de continuer à se faire connaître.

À propos de Peter’s Dream (chanson intronisée au PACC en 2019)
Écrite en 1994, Peter’s Dream est une chanson folk rock redoutablement émotive qui raconte un événement qui a eu un impact bien réel sur des milliers d’habitants de la côte est, soit l’effondrement de l’industrie de la pêche au début des années 90, entraînant du même coup la disparition d’un mode de vie vieux de plusieurs siècles. En 1992, la surpêche et l’effondrement des populations de diverses espèces de poisson ont poussé le gouvernement canadien à imposer un moratoire sur la pêche à la morue et à restreindre la quantité de poissons de fond pouvant être pêchée, ce qui a mis à pied plus de 40 000 habitants des provinces de l’Atlantique en plus de bouleverser profondément de nombreuses villes de pêche comme celle où a grandi Gallant. Dans cette chanson, l’histoire est racontée, avec beaucoup d’effet, à la première personne et l’auditeur est aspiré dans le cœur des événements d’une manière très intime qui est rarement relatée dans les médias. Peter’s Dream a été écrite au petit matin dans le chalet de son père situé dans la baie de leur ville natale, Rustico, après avoir discuté de l’effondrement de la pêche avec un ami la veille. Elle a été enregistrée pour la première fois en 1994 et figurait sur son album « The Open Window », lauréat de plusieurs prix et finaliste aux JUNOs.

Vingt ans plus tard, Gallant a inclus Peter’s Dream dans sa comédie musicale multimédia intitulée « Searching for Abegweit: The Island Songs and Stories of Lennie Gallant » qui a remporté le prix de l’enregistrement de l’année aux ECMA 2017. Elle figure également sur les albums « Lennie Gallant Live » (2000) et « Live Acoustic at the Carleton » (2014) qui ont également été primés aux Canadian Folk Music Awards. Elle a été reprise par de nombreux artistes des deux côtés de l’Atlantique et utilisée à de nombreuses reprises au théâtre.

Dernières nouvelles
le 22 octobre, 2019

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens intronisera six chansons qui ont marqué les années 60, 70 et 80 et qui ont vu le jour à Toronto avant de conquérir le monde

Communiqués de presse
le 09 octobre, 2019

L’auteure-compositrice prodige Lowell et le finaliste du prix Polaris Les Louanges remportent l’édition 2019 du Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent présenté par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse