Classiques revisités : «Chante-la ta chanson» par Zaki Ibrahim

Photo of Zaki Ibrahim in the studio

C’est le classique de Jean Lapointe et Marcel Lefebvre « Chante-la ta chanson » qui est intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens ce mois-ci. Afin de souligner cette intronisation, l’auteure-compositrice-interprète et finaliste aux JUNOS canadienne Zaki Ibrahim apporte sa touche unique à cette chanson intemporelle dans le cadre de la série Classiques revisités présentée par le PACC et CBC/Radio-Canada.

Marcel Lefebvre rentrait du chalet familial un dimanche soir lorsque les paroles et la musique de « Chante-la ta chanson » lui sont venu presque comme par magie. « Je me suis dit “Mon Dieu, c’est un ‘hit’?!” », a-t-il raconté en entrevue. « Je n’avais pas d’enregistreuse avec moi, alors les enfants et moi l’avons chantée sans arrêt jusqu’à la maison afin d’être sûrs de ne pas l’oublier. »

Peu de temps après, Lefebvre a passé un coup de fil à Jean Lapointe, avec qui il écrivait des chansons depuis quelques années déjà. Tour à tour, ils ont ajouté un bout de phrase et de mélodie, complétant les couplets et le refrain ensemble. Chante-la ta chanson a été lancé en 1979 sur l’album du même nom de Jean Lapointe après son enregistrement au réputé studio montréalais Studio Tempo. Elle a fait son apparition sur le palmarès Radio Mutuel le 4 mai 1979 et y est demeurée pendant 7 semaines, en plus de devenir un des plus grands classiques du répertoire de Jean Lapointe.

La mélodie simple et mémorable de Chante-la ta chanson en a fait une des chansons préférées des chorales et des instrumentalistes. La plus célèbre réinterprétation demeure toutefois celle des Compagnons de la chanson qui l’ont fait connaître partout en Europe francophone. C’est également une des premières chansons enregistrées par une toute jeune Céline Dion. Chante-la ta chanson a été consacrée Classique de la SOCAN en 1995, soulignant au moins 25?000 diffusions à la radio.

Né en 1935, Jean Lapointe a cofondé le populaire duo Les Jérolas à l’âge de 20 ans en compagnie du compositeur, guitariste et fantaisiste Jérôme Lemay. Leur carrière couronnée de succès durera 15 ans. M. Lapointe s’est ensuite tourné vers le cinéma et il a depuis tourné plus d’une trentaine de films. En 1975, il est retourné à la musique où il a connu beaucoup de succès pendant 25 ans en collaborant principalement avec son ami Marcel Lefebvre. En 1982, il fonde la Maison Jean-Lapointe, une organisation qui vient en aide aux personnes aux prises avec une dépendance de toute sorte. Il a également été sénateur de 2001 à 2010.

Né en 1941, Marcel Lefebvre est d’abord intéressé par des études en philosophie, mais se tourne ensuite vers la musique au début des années 60. Il est encore aux études lorsqu’il écrit des chansons pour les Marc Gélinas, Renée Claude et Dominique Michel, en plus d’avoir signé de nombreuses adaptations francophones de succès anglophones. Il a également écrit de nombreux scénarios de films, ainsi que leur musique, au début des années 70. C’est en 1975 qu’il entreprend sa collaboration avec Jean Lapointe et la paire composera plus de 100 chansons au cours des 40 années qui suivront. Ces dernières années, Marcel Lefebvre s’est consacré corps et âme à son autre passion : la peinture.

Dans la vidéo ci-dessous, vous pourrez voir et entendre l’hommage de Zaki Ibrahim à Jean Lapointe et Marcel Lefebvre à travers sa réinterprétation captivante et unique de Chante-la ta chanson.

Chante-la ta chanson
Écrite et composée par Jean Lapointe et Marcel Lefebvre
Interprétée par Zaki Ibrahim, accompagné de Alister Johnson et Casey Manierka-Quaile

Pour en savoir plus sur Chante-la ta chanson