DIRECTIVES

Énoncé des lignes directrices :

Le mandat du PACC est de sensibiliser les Canadiens et le reste du monde à la richesse de notre patrimoine musical. Le PAAC s’engage à célébrer l’excellence dans l’art de la chanson au Canada en honorant les artisans et les chansons qui ont profondément influencé notre identité culturelle, ainsi que les personnes qui ont contribué considérablement à la préservation ou au développement de cet héritage.

Directives :

Compte tenu de l’énoncé ci-dessus, les lignes suivantes établissent les critères généraux d’intronisation pour chacune des trois catégories (auteurs-compositeurs, chansons et autres personnes ayant apporté des contributions importantes à notre patrimoine musical) :

Auteurs-compositeurs

Les auteurs-compositeurs doivent être citoyens canadiens de naissance ou naturalisés, ou immigrants reçus; ils peuvent être vivants ou décédés. Les auteurs-compositeurs doivent avoir écrit ou coécrit la musique et/ou les paroles d’une chanson ou d’un répertoire de chansons appartenant à l’une ou plusieurs des catégories suivantes :

  • Ils doivent faire partie de la culture populaire et leur œuvre doit être maintenue par transmission orale pendant une période prolongée;
  • Ils doivent avoir atteint un statut régional, national ou international considérable, que ce soit sur le plan culturel, commercial ou social;
  • Ils doivent avoir contribué à un événement historique ou avoir marqué une époque de la culture populaire;
  • Ils doivent avoir créé ou aidé à créer un genre musical.

Les auteurs-compositeurs doivent avoir considérablement contribué à la culture canadienne par l’entremise d’une chanson ou d’un répertoire de chansons éditées ou autrement mises à la disposition du public pendant au moins 25 ans. En raison de l’intronisation d’un auteur-compositeur au PACC, la totalité de son catalogue d’œuvres est aussi reconnue et admise au Panthéon.

Chansons

Une œuvre musicale est admissible si elle comprend des paroles et une musique, ou une musique seulement, écrite et composée, entièrement ou en partie, par un Canadien (c’est-à-dire un citoyen canadien de naissance ou naturalisé, ou un immigrant reçu), qu’il soit vivant ou décédé, et doit appartenir à l’une ou plusieurs des catégories suivantes :

  • L’œuvre doit faire partie de la culture populaire et doit être maintenue par transmission orale pendant une période prolongée;
  • L’œuvre doit avoir atteint un statut régional, national ou international considérable, que ce soit sur le plan culturel, commercial ou social;
  • L’œuvre doit avoir contribué à un événement historique ou avoir marqué une époque de la culture populaire;
  • L’œuvre doit avoir créé ou avoir aidé à créer un genre musical.

Une adaptation d’une œuvre musicale peut être admissible si elle est suffisamment originale et indépendante de l’œuvre originale et si elle peut se qualifier pour une protection des droits d’auteurs en tant que nouvelle œuvre musicale.

La traduction d’une œuvre musicale originale n’est pas admissible pour une intronisation. Par contre, si la traduction n’est pas littérale, si elle donne un nouveau sens et une nouvelle sensibilité à l’œuvre originale, si elle a les qualités nécessaires pour se qualifier pour une protection des droits d’auteurs en tant qu’adaptation indépendante de l’œuvre musicale originale (incluant sa traduction littérale), la traduction de cette œuvre musicale pourrait alors être admissible pour une intronisation.

Les chansons peuvent avoir été écrites par des artistes admissibles à l’intronisation et sont assujetties aux mêmes lignes directrices en matière de périodes et de durées que pour les auteurs-compositeurs.

À compter de 2015, le PACC pourra admettre des chansons tout au long de l’année. Chaque chanson admise sera honorée au moyen d’un matériel audiovisuel nouvellement créé. Les résultats seront affichés sur le site Web du Panthéon, promus d’autres façons par le biais de partenariats et d’événements et soulignés lors de la cérémonie d’intronisation.

Reconnaissance par époque

Les auteurs-compositeurs et les chansons seront reconnus par période. Toutes les personnes intronisées seront honorées de façon égale et les diverses époques ne fourniront qu’un contexte pour leur intronisation, ce qui permettra au PACC d’honorer les intronisés chaque année ou à toutes les nièmes années. Les époques sont :

  • Époque des pionniers – jusqu’à 1938
  • Époque radiophonique – de 1939 à 1969
  • Époque moderne – de 1970 jusqu’à 25 ans avant la date actuelle

Autres

En ce qui a trait à l’intronisation des personnes qui auront contribué au développement et au rayonnement des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens (ce qui comprend aussi : les éditeurs, les interprètes, les diffuseurs, les autres membres des médias, les collectionneurs de matériel traditionnel et les interprètes de chansons canadiennes) le conseil d’administration examinera toute recommandation faite par les comités d’intronisation francophone et anglophone. Ces intronisations auront lieu à la discrétion du conseil d’administration.

Prix du fondateur Frank Davies:
Le PACC résulte de la vision de Frank Davies qui a fondé cette organisation en 1998. Le Prix du fondateur Frank Davies est remis aux personnes qui ont consacré leur vie à favoriser l’industrie de la musique canadienne.

Prix du patrimoine:
Le Prix du patrimoine est décerné aux personnes qui ont apporté une importante contribution au développement, à la promotion et à la préservation des chansons et des auteurs-compositeurs canadiens.

Approbation du conseil :

Les comités d’intronisation soumettront à l’approbation du conseil d’administration les auteurs-compositeurs et les chansons à admettre au Panthéon. Le nombre d’intronisations, le cas échéant, dans une année donnée, sera laissé à la discrétion du conseil. Celui-ci aura également le pouvoir de déroger aux lignes directrices dans des circonstances exceptionnelles.