« This Wheel’s On Fire » de Rick Danko et Bob Dylan intronisée au Panthéon

 

Levon Helm, Bob Dylan, Rick Danko w. Shredni Volper, Lone Star Cafe, NYC, 1983. Photo By ©Elliott Landy, LandyVision Inc.

Levon Helm, Bob Dylan, Rick Danko w. Shredni Volper, Lone Star Cafe, NYC, 1983. Photo By ©Elliott Landy, LandyVision Inc.

Le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) vient d’introniser le classique root rock du groupe The Band, « This Wheel’s on Fire ». Pour souligner l’événement, Joey Landreth de Bros. Landreth nous offre son interprétation dans le cadre de la série Classiques Revisités du Panthéon. Classiques Revisités honore les chansons nouvellement intronisées en invitant certains des plus talentueux artistes au pays à interpréter ce classique à leur manière.

L’énigmatique « This Wheel’s on Fire » était l’une des pièces clés du très marquant premier album de The Band, Music from Big Pink. Elle est d’autant plus marquante qu’elle a été écrite par le bassiste du groupe, Rick Danko, en compagnie du légendaire Bob Dylan.

Diplômé de l’école à la dure de Ronnie Hawkins, The Band était devenu le groupe d’accompagnement de Dylan. C’est avec ce dernier que « This Wheel’s on Fire » a été enregistrée au printemps 1967 dans une maison louée baptisée Big Pink située à West Saugerties, dans l’état de New York. L’enregistrement n’a toutefois été lancé qu’en juin 1975 sur l’album The Basement Tapes de Bob Dylan, mais une version de la chanson, chantée par Danko, apparaissait sur Music from Big Pink, paru en 1968, album qui s’est hissé jusqu’en 30e position du palmarès Billboard. The Band a joué « This Wheel’s on Fire » lors de son tout premier concert et elle a toujours fait partie de leur « set list », y compris lors de leur performance au Hollywood Bowl et lors des tournées avec Dylan.

Cette chanson a été un succès pour de nombreux autres interprètes, dont Julie Driscoll, dont la version à saveur blues a atteint la 5e position au Royaume-Uni en 1968 après son interprétation à la populaire émission Top of the Pops. Au Canada, elle s’est rendue en 13e position du palmarès RPM. Parmi les autres artistes qui en ont proposé une version à la fin des années 60, on retrouve notamment The Hollies et The Byrds, qui ont tous deux inclus la pièce sur de nombreux albums « live » et en studio. Le groupe alternatif britannique Siouxsie and the Banshees a également connu un succès avec sa version parue en 1987. Quant à Dylan, sa version plus folk rock, et plus longue, a figuré sur son album « bootleg » Great White Wonder, en 1969.

« This Wheel’s on Fire » a été écrite en 1966 alors que Bob Dylan était en convalescence après un accident de moto à Woodstock, dans l’état de New York. Les membres de The Band ont loué la maison Big Pink, non loin de chez lui, et y ont construit un studio dans le sous-sol. Danko se souvient : « nous nous réunissions chaque jour pour travailler et Dylan nous rendait visite. Il m’a filé les paroles dactylographiées de “This Wheel’s on Fire”… J’avais composé quelques lignes de piano la veille, et elles semblaient parfaites pour les paroles de Bob. J’ai travaillé le phrasé et la mélodie. Puis, Dylan et moi avons écrit le refrain ensemble. »

Le ton de cette chanson est étrange, voire déroutant, et hypnotique. La mélodie mineure inhabituelle aux notes très rapprochées et répétées maintes fois donne quasiment l’impression d’être parlée, ce qui porte toute l’attention sur les paroles. De nombreux critiques ont suggéré que la strophe « This wheel’s on fire, rolling down the road » pourrait être une référence aux chariots de feu dans Le roi Lear ou encore à la vision du prophète biblique Ézéchiel. Pour d’autres, il s’agit d’une référence directe à l’accident de moto de Dylan. La strophe « notify my next of kin » (prévenez mes proches) fait autant référence à l’accident de Dylan qu’à la mort prématurée de Danko à l’âge de 56 ans.

Le 25 novembre 1976, The Band a joué la pièce pour une dernière fois lors de leur célèbre concert d’adieu, The Last Waltz. Danko a continué à la jouer dans ses concerts en solo et Dylan a également continué de la chanter jusque dans les années 2000.

Plusieurs artistes canadiens ont également enregistré cette chanson, dont notamment les légendaires Ian and Sylvia ainsi que Serena Ryder sur son album de reprises certifié Or en 2006, If Your Memory Serves You Well (qui est d’ailleurs une des strophes de la chanson). Rod Stewart, Elvis Costello, Kylie Minogue, DJ Double D et Guster ont également réinterprété « This Wheel’s on Fire ». On l’a également entendu à la télévision dans la série Absolutely Fabulous ainsi que dans le film biographique sur Allen Ginsberg, Howl. Le titre de la chanson a par ailleurs été utilisé pour le livre This Wheel’s on Fire : Levon Helm and the Story of The Band.

“This Wheel’s on Fire”
Par Rick Danko et Bob Dylan
Interprétée par Joey Landreth
Pour en savoir plus sur cette chanson