Toutes chansons intronisées
Cette chanson s'est maintenu pendant 15 semaines aux palmarès du magazine Billboard.
Candy
  • Année de l'intronisation: 2008
  • Année de composition: 1944
Auteurs-compositeurs
Joan Whitney Auteur-compositeur
Mack David Auteur-compositeur
Artistes
Ray Charles
Maurice Chevalier and Bing Crosby
Dick Brown
Don Byas/Teddy Wilson/Slam Stewart
Ella Fitzgerald with Benny Carter
Count Basie
Four Freshmen with Pete Rugolo
Scott Hamilton
Les paroles charmantes et la mélodie inoubliable de Candy l’une des chansons les plus aimées des années 40.

Ce standard du jazz a été enregistré par des légendes du jazz comme Ella Fitzgerald, Count Basie, Oscar Peterson et Chet Baker ainsi que par des icônes de la pop comme Frank Sinatra, Bing Crosby, Maurice Chevalier et les Four Freshmen.

Le compositeur de Candy, Alex Kramer, était pianiste et répétiteur vocal lorsque, en 1941, les membres de l’organisation de droits musicaux ASCAP ont fait la grève et retiré toute leur musique des ondes de la radio. Kramer, qui n’était pas encore connu en tant qu’auteur-compositeur, est alors devenu membre de l’organisation rivale, BMI (Broadcast Music Inc.), mise sur pied pour combler le vide, et ses compositions ont immédiatement trouvé leur place sur les ondes.

Sa ballade sentimentale Candy, écrite en compagnie de son épouse Joan Whitney et du parolier Mack David, sera enregistrée par de nombreux « crooners », chanteurs de jazz et autres orchestres et elle a connu un franc succès à la radio. Le premier enregistrement de la pièce, par Johnny Mercer et Jo Stafford en compagnie des Pied Pipers, sur étiquette Capitol, a passé 15 semaines sur le palmarès Billboard en plus d’y atteindre la première position.

Le magazine Billboard a par ailleurs souligné que Candy était particulièrement populaire dans les juke-box où les auditeurs avaient parfois le choix entre six versions différentes ! Quant à la partition, elle a été si populaire qu’elle a eu droit à de nombreuses réimpressions.

Candy est devenue un « hit » à répétition. Dinah Shore a connu beaucoup de succès avec sa version enregistrée en 1945, atteignant la 10e position du palmarès, et la chanson s’est classée en 7e position des meilleures chansons de 1945, toujours selon le magazine Billboard.

La chanteuse blues Big Maybelle a également connu un franc succès avec sa version en 1956, version qui a été intronisée a Grammy Hall of Fame en 1999.

En 1974, ce fut au tour du quartet vocal The Manhattan Transfer de repopulariser Candy.

Plusieurs versions de Candy ont pu être entendues au cinéma et à la télévision, dont la version de Jo Stafford et Johnny Mercer dans le film « Bugsy » (1991), la version de Doctor John dans « The Night We Never Met » (1993), et celle du Nat King Cole Trio dans « Home for the Holidays » (1995). À la télé, on l’a entendue dans « Cold Case » et « The Cosby Show ».

Candy est une chanson d’amour simple et sincère qui promet une fin heureuse, un antidote parfait aux affres de la vie en temps de guerre : « Candy, it’s gonna be just dandy/The day I take my Candy/
And make her mine, all mine. »

Parmi les autres artistes qui ont enregistré Candy, on retrouve notamment Joan Brooks, Dick Brown, Don Byas en compagnie de Teddy Wilson et Slam Stewart, Scott Hamilton, Ray Charles, l’ensemble vocal torontois The Crew Cuts, Vic Damone, Kitty Kallen, Joe Loss and His Orchestra, Marion Loveridge, Magic Strings, George Paxton, et bien d’autres encore. Le trompettiste Lee Morgan et le saxophoniste Stan Getz ont également repris la chanson.

Tout récemment, en 2014, Amy McConnell et William Sperandei ont interprété Candy sur leur album mis en nomination aux JUNOS, « Stealing Genius ».

Candy demeure une pièce très populaire auprès des ensembles jazz et on l’interprète aussi loin qu’en Afrique du Sud.

Le pianiste, chef d’orchestre et compositeur Alex Kramer (1903-1998) est né à Montréal. Après avoir étudié au conservatoire McGill, il est devenu chef d’orchestre à la radio et répétiteur vocal. Il s’est ensuite établi à New York pour y faire évoluer sa carrière. Il a épousé la chanteuse de son « big band », Joan Whitney (1914 – 1990, né à Pittsburgh, Pennsylvanie), et, ensemble, ils ont écrit de nombreux succès dont notamment Far Away Places, There’s Nobody Here but Us Chickens, et Love Somebody. Kramer et Whitney ont écrit plus d’une centaine de chansons dont un grand nombre sont devenus des classiques dans le domaine des partitions.

Mack David (1912 – 1993) est né à New York. Il a écrit des chansons pour Tin Pan Alley et Hollywood et a été intronisé au U.S. Songwriters Hall of Fame.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires