Toutes chansons intronisées
Ce grand classique de la chanson a été le premier et le plus mémorable des succès de Bryant.
Come Josephine In My Flying Machine
  • Année de l'intronisation: 2010
  • Année de composition: 1910
Auteurs-compositeurs
Alfred Bryan Auteur-compositeur
© Photo Credit: Peter Hiscano
Fred Fisher Cologne Composer
Artistes
Lily Frost and Sean Cullen
Ada Jones and Billy Murray and The American Quartet
James Horner & Maire Brennan
Blanche Ring
Spike Jones and His City Slickers
Freddy Martin
Dick Robertson
Jerry Colonna
Alfred Bryan, un auteur-compositeur bien-aimé du public, et le compositeur américain Fred Fisher ont concocté ensemble de nombreux succès pendant la prolifique période du Tin Pan Alley. Une des chansons les plus populaires de leur répertoire est sans contredit Come Josephine in My Flying Machine.

Composée le 18 octobre 1910, ce grand classique de la chanson a été le premier et le plus mémorable des succès de Bryant, qui a composé plus de 1000 chansons, avec 229 enregistrements au American Society of Composers, Authors and Publishers (ASCAP), dont il a été membre fondateur. La chanson a été enregistrée la même année par Blanche Ring, une chanteuse américaine de Broadway et actrice à Hollywood. La chanson, qui atteint la 1ère position du palmarès en 1911, est longtemps restée par la suite la chanson fétiche de cette chanteuse. En novembre 1910, Ada Jones, Billy Murray et le American Quartet ont enregistré leur propre version, incluse sur leur album en 1911, et qui a également atteint la 1ère position.

Come Josephine in My Flying Machine a souvent été enregistrée en duo, avec un homme et une femme se relançant les paroles et se répondant l’un l’autre. En plus de ses paroles légères et de sa mélodie rythmée, la chanson a su capter les idéaux de l’époque, alors que l’avancement technologique se consacrait à la création des avions et amenait le premier homme à prendre son envol. En effet, la pièce a été écrite sept ans après le premier vol des frères Wright, le 17 décembre 1903, et quatre ans avant que les avions soient utilisés pour la première fois comme outil de combat, lors de la Première Guerre mondiale.

Les paroles jumellent un ton à la fois taquin (“Whoa! Dear, don’t hit the moon / No, dear, not yet, but soon”) et visionnaire, puisque les États-Unis réussissaient leur première mission sur la lune le 20 juillet 1969, donc 59 ans après que Bryan eût écrit ces paroles.

Ce classique a eu de nombreux interprètes et a connu plusieurs regains d’intérêt au fil des ans. Dans une scène du film It Happened One Night (1934), le chauffeur d’autobus donne une performance impromptue de Come Josephine in My Flying Machine. La pièce a également été chantée en 1939 par les choeurs du film The Story of Vernon and Irene Castle, mettant en vedette Fred Astaire et Ginger Rogers. Dans les années 40, elle a été entendue dans le film d’animation Follow the Boucing Ball et parodiée par Spike Jones and His City Slicker, qui a lancé sa version humoristique sur disque en 1942. Enfin, en 1949, elle a été chantée dans le film Oh, You Beautiful Doll, par Mark Stevens et June Haver (dont les voix étaient respectivement doublées par Bill Shirley et Bonnie Lou Williams); dans ce film, les acteurs se livrent à différents numéros de danse.

Plus récemment, en 1997, la chanson a été présentée dans le film du réalisateur James Cameron Titanic, gagnant d’un Oscar. Le personnage de Jack, joué par Leonardo DiCaprio, chante quelques notes de Come Josephine In My Flying Machine à Rose, son amoureuse, interprétée par Kate Winslet, dans la fameuse scène de « l’envol », à la proue du navire. On peut entendre à nouveau la chanson à la fin du film, alors que Rose la fredonne, seule au milieu de l’océan en espérant être sauvée à la suite de l’accident fatidique du navire. Enfin, la chanson a été enregistrée par l’auteur-compositeur-interprète celtique Moya Brennan, sur la bande sonore du film Back to the Titanic.

Alfred Bryan a fait son entrée en 2003 au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens avec sa chanson Peg O’ My Heart, également composée avec Fisher.

Lire l'article au complet
/
Come Josephine in My Flying Machine - interprété par Lily Frost et Sean Cullen
"Come Josephine in My Flying Machine" a été écrit et composé par Fred Fisher et Alfred Bryan. La chanson a été intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2010. "Come Josephine in My Flying Machine" a été interprété par l'auteure-compositrice Lily Frost et le comédien Sean Cullen à la cérémonie d'intronisation du PACC en 2010.
Articles apparentés
le 27 August 2018

«Un coin du ciel» de Marcel Martel sera honorée au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens lors de la 51e édition du Festival Western de St-Tite

Communiqués de presse
le 16 August 2018

« Bleu et blanc » de Robert Paquette sera intronisée au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens lors de la 50e édition du Festival international de la chanson de Granby

Communiqués de presse
Nos partenaires