DEMAIN L’HIVER

Année de l'intronisation: 2010
Époque d'intronisation : Époque moderne
Année de composition :1967
Parolier(s) :Robert Charlebois
Compositeur(s) :Robert Charlebois

La chanson Demain l’hiver est avant tout un hommage aux rigoureux hivers québécois et canadiens, qui définissent si souvent notre identité. Dans la chanson Demain l’hiver, Robert Charlebois déblatère avec cocasserie sur les désagréments entraînés par l’hiver, tout en faisant l’apologie des joies chaudes et réconfortantes que procurent les voyages dans le Sud des « snowbirds » canadiens. Alors que le protagoniste s’apprête à quitter Montréal pour le rayonnant soleil et le bleu de la mer du Sud, il fait l’inventaire de tout ce qui symbolise l’hiver québécois, comme le hockey, les pelles, les souffleuses, les mitaines, la glace, la neige et le froid.

Dans Demain l’hiver, Charlebois évoque avec humour Mon pays de Gilles Vigneault, dressant ainsi un pont entre sa génération et celle des chansonniers précédents. Lors de la composition de cette chanson, Charlebois commençait déjà à influencer toute une nouvelle génération de chansonniers.

Tirée de l’album du même titre, Demain l’hiver représente un tournant dans la carrière de Charlebois, de même qu’une innovation audacieuse dans la chanson québécoise. Jusqu’alors, le joual, langage populaire du Québec si fièrement employé dans Demain l’hiver, n’était pas exploité chez les artistes, parce que critiqué et déprécié. L’album Demain l’hiver s’insère entre l’album phare Lindberg et l’Expo 67, à cette époque oùla direction musicale et poétique des artistes québécois s’ouvrait à la recherche de sapropre essence. En écrivant Demain l’hiver, Charlebois ne pouvait se douter qu’ilinsufflait un vent de changement sur la scène musicale québécoise.