Toutes chansons intronisées
La chanson traite de Mitchell qui tombait en amour avec un mec bien qu’elle savait d’avance que la relation était vouée à l’échec.
Help Me
  • Année de l'intronisation: 2007
  • Année de composition: 1973
Auteurs-compositeurs
Artistes
Joni Mitchell
k.d. lang
Wynonna Judd
Divine Brown
Nicole Kramer
John Hart
Mandy Moore
Ginger Mackenzie
L’immense succès de Joni Mitchell, Help Me, a passé 19 semaines sur les palmarès Billboard en 1974 se hissant ultimement jusu’en première position du palmarès adulte contemporain en mai, et en 7e position du Hot 100.

Tirée de son album « Court and Spark », cette magnifique ballade combine l’amour du jazz de Mitchell a sa sensibilité folk.

En raison de la pression qu’elle subissait de la part de sa maison de disques afin de produire un « hit », Mitchell a décidé d’enregistrer en compagnie de musiciens de studio. À l’époque, il était en vogue chez les bassistes de jouer leurs cordes en sourdine tandis que les batteurs plaçaient des oreillers dans leur grosse caisse pour en étouffer les basses fréquences. Mitchell, qui était sa propre réalisatrice en compagnie de l’ingénieur Henry Lewy — qui avait réalisé Crosby, Stills and Nash —, insistait pour des basses fréquences plus riches, mais elle a dû composer avec la réticence des musiciens. Elle a donc emmené Lewy assister à une séance d’enregistrement de Stevie Wonder afin de lui démontrer que c’était techniquement possible.

C’est finalement avec le groupe jazz rock LA Express et Larry Carlton à la guitare que Joni Mitchell a enfin trouvé la sonorité qu’elle cherchait. L’enregistrement final, une pièce soft rock au tempo assez rapide et swing, a convaincu Lewy et Mitchell qu’ils tenaient enfin leur « hit » radiophonique.

Help Me raconte l’histoire d’une fille qui est parfaitement consciente qu’elle est en train de tomber amoureuse du proverbial « mauvais garçon » : « You’re a rambler and a gambler and a sweet-talking ladies’ man » (très librement : tu es un rebelle vagabond et un beau parleur). Ce n’est pas par hasard que Mitchell fait rimer « flirting » et « hurting » (charmeur et douleur, très librement). Sa prestation de la chanson rend bien le tourbillon d’émotions qui l’animent tandis que ses mots se bousculent sur ses lèvres. Mais elle est également consciente qu’elle devrait se protéger, cette fois-ci : « Help me, I think I’m falling in love again » (librement : aide-moi, je crois que je suis en train de tomber en amour).

Avec Help Me comme locomotive, les ventes de l’album « Court and Spark » s’est hissé en 2e position du palmarès des albums de Billboard ainsi que l’album #1 de CHUM le 16 mars 1974. L’album sera certifié double Platine. Le magazine Rolling Stone a dit de cet album que c’était « un monument de création poétique, de performance et de croissance artistique. »

Le simple de la pièce Help Me (Asylum 11034, avec la pièce Just Like This Train sur la face B) est devenu le plus populaire de tous ses simples et a atteint la 7e position du palmarès Billboard en juin 1974. Il a encore mieux fait au Canada, atteignant le # 4 du palmarès adulte contemporain et le # 6 du Top 100 de RPM.

Joni Mitchel était sur une lancée et Help Me a été mis en nomination pour le Grammy du disque de l’année (remporté par Olivia Newton-John), tandis que « Court and Spark » l’était dans la catégorie album de l’année (remporté par Stevie Wonder), et elle a également été finaliste dans la catégorie meilleure performance pop par une femme (remporté par Olivia Newton-John). Mitchell a également été mise en nomination pour le prix JUNO du compositeur de l’année en 1975 (c’est Paul Anka qui l’a remporté).

Help Me a entre autres été reprise par Divine Brown, John Hart, Wynonna Judd, Nicole Kramer, k.d. lang (sur un album hommage en 1999), Ginger Mackenzie, Katharine McPhee, Mandy Moore, Jodi Proznick, Gillian Snider, Becca Stevens, Michelle Williams, Will Young, et d’autres. La chanson a également été échantillonnée sur l’enregistrement dance du groupe Riot Gosling, Hey Gurl.

Étant donné que les chansons de Mitchell étaient fréquemment autobiographiques, comme c’était la tendance à l’époque, bien des gens ont présumé qu’il s’agissait d’une de ses fréquentations, possiblement John Guerin ou Glenn Frey, mais la véritable identité de l’homme en question demeure un mystère.

Joni Mitchell (née à Fort Macleod, Alberta, en 1943) est la première femme canadienne à être intronisée au U.S. Rock and Roll Hall of Fame, et ses chansons Woodstock, Both Sides Now et The Circle Game, entre autres, ont défini une génération entière tandis que ses paroles poétiques ont influencé d’innombrables auteurs-compositeurs pour qui elle a été une source d’inspiration. Elle a remporté de nombreux prix Grammy, incluant le Grammy pour l’ensemble de sa carrière, ainsi que trois JUNOs, et elle a été intronisée au Panthéon de la musique canadienne.

Lire l'article au complet
/
Help Me (Joni Mitchell) - Interprétée par Divine Brown
"Help Me" interprétée par l'artiste Divine Brown à l’occasion de la cérémonie d’intronisation 2007 du PACC.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires