Toutes chansons intronisées
« J'ai la tête en gigue et le coeur en septembre Me voilà enfin au large Radeau chaviré, la marée haute Perdu dans ton regard »
J’ai la tête en gigue
  • Année de l'intronisation: 2016
  • Année de composition: 1976
Auteurs-compositeurs
Jim Corcoran Auteur-compositeur
© Photo Credit SOCAN
Artistes
J’ai la tête en gigue s’est imposée au fil du temps dans notre mémoire collective qui l’a rangée dans la catégorie « Chansons pour se sentir bien ». Et pourtant…

Jim Corcoran a écrit cette chanson en septembre 1976, en revenant des Cantons de l’Est. C’était le début de l’automne et de ses couleurs et la fin d’une histoire d’amour qui s’était mal déroulée.
« J’ai la tête en gigue et le cœur en septembre » : les mots se sont lentement arrimés autour de cette phrase. La ligne mélodique est venue presque en même temps. Puis Jim, comme à son habitude, l’a travaillée pendant des mois.

Anglophone de naissance, Jim Corcoran est devenu un amoureux de la langue française et a écrit et chanté en anglais pour la majeure partie de sa carrière. En 1972, il s’est associé à Bertrand Gosselin et ensemble ils ont formé le populaire duo folk « Jim et Bertrand ». Jim et Bertrand étaient rapidement devenus des têtes d’affiche du renouveau folklorique au Québec. Leurs deux premiers albums avaient connu de bons succès, mais c’est « La tête en gigue », parue en 1977, qui traversa les frontières du Québec. Le disque a été sacré Meilleur album folk au Festival international de musique de Montreux, en Suisse, en 1978 et il a reçu la certification Or de l’Association de l’industrie canadienne de l’enregistrement (aujourd’hui Music Canada). La chanson « J’ai la tête en gigue » a été consacrée Classique de la SOCAN en 2010 soulignant au moins 25 000 exécutions radio.

Excellent à la mandoline, Gosselin appuie de plus la chanson de ses harmonies vocales. Richard Grégoire, qui a écrit les orchestrations de tous les albums du duo, ponctue subtilement la chanson d’effets de cordes jouées par trois brillants musiciens de l’orchestre symphonique de Montréal.

En 1999, 20 ans après la séparation du duo, l’album La tête en gigue a été reprise juste à temps pour la fête de la Saint-Jean-Baptiste. Encore aujourd’hui, les chansons de l’album telles que J’ai la tête en gigue et Welcome Soleil ou encore les plus intimistes Séjour à Stoke et J’savais pas à quoi m’attendre sont chantés autour des feux de camp et autres occasions sociales d’un bout à l’autre du pays.

Corcoran est né à Sherbrooke, au Québec, mais il a fait ses études secondaires et obtenu son baccalauréat à Boston, Massachusetts. Il est revenu au Québec en 1970 afin de poursuivre ses études à l’université Bishop et de devenir professeur de latin. Dans ses temps libres, Jim a appris la guitare de façon autodidacte. Jim Corcoran a lancé plus d’une douzaine d’albums, a fait des spectacles partout dans le monde, a gagné de nombreux prix et distinctions, en plus d’écrire des paroles pour de nombreux artistes francophones ainsi que pour le Cirque du Soleil. Depuis 1988, il anime également l’émission « À Propos », qui se veut une vitrine sur la musique québécoise, sur les ondes de la CBC.

Lire l'article au complet
/
Classique revisité : Ingrid St-Pierre - J'ai la tête en gigue
Ingrid St-Pierre reprend J'ai la tête en gigue. Cette chanson, composée par Jim Corcoran et popularisée par le duo Jim et Bertrand dans les années 70, a été intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) en 2016.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires