Toutes chansons intronisées
« Lindberg, ce fut vraiment une improvisation. Avec une gang autour du piano à trois heures du matin, où Péloquin avait cent flashs à la minute. »
Lindberg
  • Année de l'intronisation: 2010
  • Année de composition: 1968
Auteurs-compositeurs
Robert Charlebois Auteur-compositeur
© Photo Credit Library & Archives Canada
Claude Péloquin Composer
Artistes
Robert Charlebois
Dumas
Catherine Durand
Luck Merville
Fabienne Thibault
Louise Forestier
Née d’une séance d’improvisation musicale entre Robert Charlebois, Claude Péloquin, Louise Forestier et Pierre F. Brault, à la suite d’une gageure, la chanson Lindberg est un véritable hymne québécois pour toute une génération; cette génération qui a connu à la fois les Beatles, Woodstock, l’Expo 67 et la Révolution Tranquille.

La pièce a vu le jour un soir bien arrosé entre des amis inspirés par la vague des changements sociaux, mais surtout musicaux, des États-Unis. Charlebois était alors particulièrement influencé par ses récents voyages aux Antilles et en Californie. La muse de Claude Péloquin, Sophie Clément, était présente et devint la Sophie de la chanson. Louise Forestier a dit, en parlant de la chanson : Lindberg, ce fut vraiment une improvisation. Avec une gang autour du piano à trois heures du matin, où Péloquin avait cent flashs à la minute. Moi, je faisais des voix et du bruit avec ma bouche. » Pourtant, cette improvisation spontanée entre amis allait changer à jamais le paysage musical québécois.

La chanson Lindberg a brouillé les normes et a influencé un bon nombre d’artistes, de musiciens et d’auteurs-compositeurs, les exhortant à harmoniser une sonorité américaine à des paroles incarnant la réalité québécoise. Lindberg n’a laissé personne indifférent au Québec, au Canada et même sur d’autres continents, où la pièce a récolté plusieurs prix. Choquante pour certains, de par son langage populaire bariolé de jurons et avant-gardiste pour d’autres de par sa spécificité musicale et stylistique, Lindberg a remporté, entre autres, le Grand Prix du Festival de la chanson française de Spa, en Belgique et le Prix Félix-Leclerc au Festival du disque de 1969.

Robert Charlebois et Louise Forestier ont foulé les scènes du monde francophone, dont les planches de l’Olympia de Paris, avec l’air de Lindberg suspendu aux lèvres. Lindberg est l’une des chansons qui a étrenné L’Osstid’show en 1969, mettant en vedette Charlebois, Mouffe, Louise Forestier, Yvon Deschamps et le Quatuor de Jazz Libre du Québec. L’Osstid’show a, à son tour, renversé l’ordre établi dans la société artistique et culturelle du Québec, en combinant musique, humour et théâtre.

Lire l'article au complet
/
Lindberg (Robert Charlebois) - interprétée par Catherine Durand et Dumas
« Lindberg », écrite par Claude Péloquin et composée par Robert Charlebois, est interprétée par les chanteurs québécois Catherine Durand et Dumas à l’occasion de la cérémonie d’intronisation 2010 du PACC.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires