Toutes chansons intronisées
« Je pense que “No Time” est la meilleure chose que nous ayons accomplie. C’est une chanson charnière de notre carrière »
No Time
  • Année de l'intronisation: 2005
  • Année de composition: 1969
Randy Bachman et Burton Cummings du groupe The Guess Who voulaient un « hit » rock pour suivre leur premier disque d’or, la ballade These Eyes. C’est ainsi qu’a vu le jour la pièce très rock No Time.

Le son country rock de Buffalo Springfield, dont faisait notamment partie leur ami de Winnipeg (et membre du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens) Neil Young les avaient beaucoup impressionnés. L’inspiration du « riff » de guitare en ouverture No Time vient d’ailleurs d’un « riff » de Springfield dans la chanson Hung Upside Down, et Bachman a déjà expliqué qu’il l’a « tourné sens dessus dessous pour en faire mon propre “riff”. »

The Guess Who a rodé No Time à l’émission « Let’s Go » de la CBC avant de l’enregistrer avec le réalisateur Jack Richardson (qui était aussi derrière leur succès These Eyes) pour leur album « Canned Wheat » paru en 1969. Ils l’ont ensuite réenregistrée pour l’album American Woman et lancé en 45 trs ; début 1970, le simple s’était déjà écoulé à un million d’exemplaires.

La distorsion et le « feedback » que Bachman a réussi à tirer de sa Gibson Les Paul 1959 (la guitare préférée de guitaristes comme Eric Clapton et Jimmy Page) a immédiatement fait de No Time un « hit » rock marquant. Bachman, quant à lui, accorde le mérite à son « Herzog » — un ampli et une barre de trémolo fabriqués sur mesure — pour ce son particulier que bon nombre de guitaristes se sont empressés d’adopter.

La guitare électrisante de Bachman, les paroles de Cummings où tous les coups sont permis et le reste du groupe au sommet de sa forme ont assuré à No Time de grimper rapidement dans les palmarès en février et mars 1970 : No. 1 RPM, No. 4 Cashbox, No. 5 Billboard et No. 9 CHUM. The Guess Who a été sacré groupe de l’année aux JUNOs en 1970 et 1971.

De dire Bachman au sujet de la création de cette chanson avec Cummings : « une chimie s’est installée et il en a résulté de l’excellente musique. Je suis devenu le McCartney du Lennon de Burton, nous nous complétions parfaitement. »

No Time, qui a reçu un prix BMI, est, essentiellement, une chanson de séparation :

« No time for a summer friend (librement : je n’ai pas de temps pour une amitié d’un été)
No time for the love you send (je n’ai pas de temps pour l’amour que tu m’envoies)
Seasons change and so did I … (les saisons changent et moi aussi)
There’s no time left for you. (il ne reste plus de temps pour toi) »

L’intrigante strophe « No time for the killing floor » (littéralement « pas de temps pour l’abattoir) est un message antiguerre que les deux artistes avaient entendu à San Francisco et qui compare, avec justesse, la guerre du Vietnam à un abattoir. (Ils ont réitéré leur position pacifiste avec leur chanson contestataire American Woman qui est devenue un No. 1 au palmarès.)

Bachman et Cummings, ensemble ou séparément, interprètent souvent No Time sur scène. La chanson a été reprise par Chocolate Bunnies from Hell de Winnipeg, Danger, Ltd., Boss Brass, en version jazz instrumentale, et Colin Wiebe dans le spectacle « American Woman—Celebrating The Music Of The Guess Who ».

On a pu entendre No Time dans le film « Pirates of Silicon Valley » ainsi que dans les émission de télé « Fringe » et « Life on Mars », et Bachman croit même que la chanson a servi d’inspiration au « riff » d’ouverture du thème musical de l’émission « Law & Order ».

Le producteur de « Running Back Through Canada » Lorne Saifer a dit ceci du duo créatif : « Burton et Randy sont une rare convergence de talents qui, ensemble, créent de la magie. »

Le guitariste Randy Bachman et le chanteur et pianiste Burton Cummings de Winnipeg forment le puissant duo créatif au cœur du premier super groupe canadien, The Guess Who. Bachman a continué sa carrière couronnée de succès avec le groupe Bachman-Turner Overdrive ainsi qu’en solo, en plus d’animer une émission de radio nationale, tandis que Cummings a connu une carrière solo tout aussi couronnée de succès. Le groupe a également reçu un Prix du gouverneur général pour les arts de la scène en plus d’être intronisé au Panthéon de la musique canadienne et au Canada’s Walk of Fame.

Lire l'article au complet
/
No Time (Randy Bachman, Burton Cummings)
Performance de Randy Bachman et de Burton Cummings de "No Time" lors de la cérémonie d'intronisation 2005 du PACC, avec Tom Cochrane, Ian Thornley, Gavin Brown, Jeff Headley, et des membres du group rock Three Days Grace.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires