Retourner

Alex Kramer

Année de l'intronisation: 2008
Origine: Montréal, Québec
1903-1998

Alex Kramer est un des auteurs-compositeurs les plus primés et respectés de l’époque du Big Band, ayant composé plus de 180 chansons avec son partenaire de composition et sa femme, Joan Whitney.

Né à Montréal (Québec) en 1903, Kramer débute sa carrière à 17 ans comme pianiste dans un cinéma muet de sa ville natale. Il étudie au Conservatoire de musique de l’Université McGill et se joint à Meyer Davis and his Orchestra pour une saison en Floride, avant de rentrer à Montréal pour y diriger son propre orchestre dans des concerts radiophoniques de CFCF et CKAC.

Kramer fera un détour par Paris et Cannes avant de s’installer à New York en 1938 pour y poursuivre ses carrières de chef d’orchestre pour des émissions de radio et d’accompagnateur de vaudeville et pianiste de boîtes de nuit à travers la ville. Travaillant également comme coach vocal pour les jeunes talents émergents, il a comme élève une jeune interprète de Broadway du nom de Joan Whitney qui deviendra sa femme et partenaire musical. Sans abandonner sa carrière de pianiste, Kramer commence à écrire avec Whitney un nombre considérable de chansons, passionnément interprétées par de nombreux artistes qui ne cesseront d’éblouir le public. À ce jour, Kramer et Whitney auraient coécrit plus de 180 chansons.

La chanson High on a Windy Hill, le premier succès numéro un du couple, a été interprétée par le Jimmy Dorsey Orchestra en 1941. Leurs collaborations avec Hy Zaret (It All Comes Back to Me Now, My Sister and I) et Mack David (Candy) seront elles aussi des succès immédiats des palmarès.

On remarque les chansons suivantes parmi les plus populaires de l’équipe : It’s Love Love Love, Comme-ci, Comme-ca, That’s the Beginning of the End, Ain’t Nobody Here But Us Chickens, Money Is the Root of All Evil, Love Somebody, Dangerous Dan McGrew, You’ll Never Get Away, Far Away Places, Summer Rain, I Only Saw Him Once, Story of My Life, So You’re the One et No Other Arms, No Other Lips.

Après une série de succès, Kramer et Whitney deviennent éditeurs de musique grâce à l’établissement de leur propre entreprise, Kramer-Whitney, Inc., en 1947.

Plus de 300 artistes ont repris des chansons de Kramer et Whitney dans divers styles musicaux, dont Frank Sinatra, Jimmy Dorsey, Doris Day, Bing Crosby, Perry Como, Buddy Clark, Louis Jordan, Johnny Mercer et Jo Stafford, Margaret Whiting et Glenn Miller.

En plus de son travail de musicien et de créateur de chansons, Kramer a été un membre actif de l’American Guild of Actors and Composers et de l’American Society of Composers, Authors and Publishers (ASCAP), dont il a été administrateur. Il a également participé à l’établissement de la Veterans Hospital Radio Guild. Ce programme, toujours en existence, vise à apporter un brin de bonheur aux anciens combattants hospitalisés, en les enregistrant en train de chanter des airs favoris qui seront ensuite diffusés par des stations de radios pour anciens combattants.

Alex Kramer est décédé le 10 février 1998 à Fairfield, au Connecticut, à l’âge de 95 ans. Kramer et Whitney ont été intronisés au US Songwriters Hall of Fame en 1982. Une de leurs chansons les plus connues, Far Away Places, fut intronisée au Panthéon des Auteurs et Compositeurs Canadiens en 2005.

Lire la biographie complète
/
Ain't Nobody Here But Us Chickens - Interprétation de Emilie-Claire Barlow
"Ain't Nobody Here But Us Chickens" écrite et composée par Joan Whitney et Alex Kramer, est interprétée par Emilie-Claire Barlow, une chanteuse jazz, lors de la cérémonie d'intronisation 2008 du PACC.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires