Retourner

Anne Murray

Année de l'intronisation: 2006
Legacy Award
Origine: Springhill, Nova Scotia
© Photo Credit Credit Library & Archives Canada

« Anne Murray est une véritable diva au Canada. L’intégrité de sa carrière s’exprime par la qualité constante de sa musique, décennie après décennie. Je ne pourrais que rêver d’avoir une carrière comme la sienne. Félicitations Anne ! » – Jann Arden « Je connais deux choses du Canada : le hockey et Anne Murray. » – Elton John

Pendant plus de trente-cinq ans, sa voix inimitable et son style chaleureux l’ont fait connaître partout. Elle a ouvert la voie à toute une génération d’artistes canadiens qui ont aussi laissé leur marque sur la scène mondiale – Céline Dion, Shania Twain, k.d. lang, Jann Arden, Alanis Morissette et Sarah McLachlan – qui ont toutes suivi ses traces. Anne Murray a toujours pris la défense des auteurs-compositeurs canadiens en les présentant à un vaste public. Elle a enregistré plus de 400 chansons, dont un bon nombre composées par des auteurs canadiens : What Would It Take (Bryan Adams), Missing You (Jann Arden), Let There Be Love (Amy Sky), Both Sides Now (Joni Mitchell), It Takes Time (Shirley Eikhard), Cotton Jenny (Gordon Lightfoot) Now and Forever (You and Me) (David Foster et Jim Vallance) et Song of Bernadette (Leonard Cohen). Elle a vendu près de cinquante millions d’albums et remporté d’innombrables prix. Anne Murray est plus qu’une icône canadienne : elle est une ambassadrice de la chanson canadienne.

Née à Springhill, en Nouvelle-Écosse en 1945, Anne Murray était la seule fille d’une famille de cinq garçons. Dès son jeune âge, Murray fut entourée de musique et apprit le piano, pour éventuellement aller vers des cours de chant. Alors qu’elle fréquentait l’Université du Nouveau-Brunswick dans le but de devenir professeur d’éducation physique, des amis la convainquirent de passer une audition au concours local de l’émission Singalong Jubilee. Murray ne fut pas retenue et continua donc ses études mais, deux ans plus tard, elle reçut un appel du co-animateur et producteur associé de l’émission, Bill Langstroth, lui demandant de se présenter à une deuxième audition. En 1966, Murray décrocha son premier emploi de chanteuse. Peu après, on lui offrit un rôle dans l’émission de télévision Let’s Go, après quoi elle revint à Singalong Jubilee pendant la saison estivale en tant que soliste.

Brian Ahern, directeur musical de Singalong Jubilee, convainquit Anne d’enregistrer un album en solo et, en 1968, Murray lança What About Me. Son album suivant, This Is My Way, sortit en 1969, apporta à Murray son premier succès avec Snowbird, une chanson écrite par le canadien Gene MacLellan. This Is My Way devint bientôt le premier album d’une interprète féminine canadienne en solo à remporter un disque d’or aux États-Unis.

En 1974, Anne Murray reçut son premier prix Grammy, de Meilleure interprétation féminine de chanson country pour Love Song. À compter de ce jour, sa vie devint un véritable tourbillon d’apparitions à la télévision et de concerts, tant au Canada qu’à l’étranger. En 1975, Anne Murray décida de prendre une pause dans sa carrière musicale pour se marier avec Bill Langstroth, réalisateur de Singalong Jubilee.

Anne Murray reçut quatre prix Grammy, trois prix American Music, trois prix de l’Association de la musique country et 31 prix Juno. Elle fut la première chanteuse canadienne à se classer au 1er rang du palmarès américain, avec onze succès country en 1ère position et 25 disques d’or, platine ou plusieurs fois platine dans le seul marché des États-Unis. Murray fut admise au Panthéon des prix Juno et au Panthéon de la musique canadienne en 1993, ainsi qu’au Panthéon de la musique country canadienne en 2002. Elle fut nommée Compagnon de l’Ordre du Canada en 1984, la plus haute distinction qui peut être décernée à un citoyen canadien. En 2001, Murray reçut le prix spécial du directeur de l’Association de la musique de la Côte Est et, en 2002, fut accueillie au sein de l’Ordre de la Nouvelle-Écosse. Son nom figure parmi les étoiles à Hollywood et à Vine depuis 1980, et elle fit partie du groupe inaugural de l’Allée des célébrités canadiennes (« Canada’s Walk of Fame »), à Toronto. Comme son héritage en témoigne, la contribution d’Anne Murray à la chanson canadienne est absolument incomparable.

Lire la biographie complète
/
Anne Murray est intronisé au PACC
Anne Murray est honorée avec le Prix de patrimoine lors de la cérémonie d'intronisation 2006 du PACC par Jann Arden.
Articles apparentés
le 16 August 2018

« Bleu et blanc » de Robert Paquette sera intronisée au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens lors de la 50e édition du Festival international de la chanson de Granby

Communiqués de presse
le 1 August 2018

La SOCAN pleure la perte de Joe Robertson, un bienfaiteur du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Nouvelles du PACC
Nos partenaires