Retourner

Gordon Lightfoot

Année de l'intronisation: 2003
Origine: Orillia, Ontario
© Photo Credit Library & Archives Canada

Une panoplie de prix, des ventes d’albums assourdissantes et les accolades sans fin de son public et de ses pairs ont certainement marqué la carrière de chanteur et d'auteur-compositeur de Gordon Lightfoot.

Un véritable auteur-compositeur laisse non seulement sa trace avec ses spectacles, mais aussi avec l’héritage de ses chansons. Une panoplie de prix, des ventes d’albums assourdissantes et les accolades sans fin de son public et de ses pairs ont certainement marqué la carrière de chanteur de Gordon Lightfoot. Mais en tant qu’auteur-compositeur, sa réputation n’est plus à faire…il est déjà une légende.

Lightfoot est né Gordon Meredith Lightfoot le 17 novembre 1938 à Orillia, en Ontario. Son premier amour musical était pour les quatuors Barbershop. Avant de s’essayer à la composition, il fut membre de plusieurs groupes primés dans sa jeunesse.

Lightfoot composa sa première chanson, Hula Hoop Song, en 1957. Il la proposa à BMI Publishing et s’inspira des commentaires offerts lorsqu’elle fut rejetée pour persévérer encore davantage à l’écriture de chansons.

Inspiré par le duo folk d’Ian & Sylvia, Lightfoot se joignit au mouvement folk qui prit d’assaut les clubs de Toronto. Il devint un participant phare aux concerts de Yorkville tout en continuant à élaborer son répertoire. Quelques-unes des meilleures chansons de Lightfoot provinrent de son amitié avec Ian Tyson, du duo Ian & Sylvia.

Lightfoot devint un auteur-compositeur-interprète fort populaire au début des années 70. Le public appréciait son style folk intemporel, son style poétique de narration et son plaisir à décrire des choses bien canadiennes. Les chansons Canadian Railroad Trilogy, The Wreck of the Edmund Fitzgerald et Steel Rail Blues furent parmi ses chansons les plus populaires.

Aux États-Unis, il connut le succès grâce à l’interprétation de ses chansons par les artistes populaires de l’époque, dont Elvis Presley, Peter, Paul & Mary et Bob Dylan, qui reprirent des chansons telles Early Morning Rain, For Lovin’ Me et If You Could Read My Mind. Grâce à Lightfoot, plusieurs artistes canadiens réussirent à trouver du travail plus facilement aux États-Unis.

Depuis son premier enregistrement solo en 1966, Lightfoot a enregistré 22 autres albums et plus de 200 chansons – et en a écrit encore plus. En plus de ses cinq nominations aux prix Grammy, Lightfoot a reçu le prix MIDEM du meilleur vendeur canadien en 1967 et a remporté 17 prix Juno. En 1986, il fut intronisé au panthéon des prix Juno; en 1970, il fut récipiendaire de l’Ordre du Canada et en 1997, il reçut la médaille du Gouverneur général. En septembre 2001, Lightfoot fut intronisé au Temple de la renommée de la musique country du Canada.

Lire la biographie complète
/
Gordon Lightfoot est intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC)
Gordon Lightfoot est intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (PACC) par Tom Cochrane à la cérémonie d’intronisation en 2003.
Articles apparentés
le 18 juillet, 2019

Les trésors nationaux et légendes de la musique country Ian Tyson et Sylvia Tyson intronisés individuellement au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 11 juin, 2019

« Hot Child in the City » intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens à Vancouver, ville natale de Nick Gilder et James McCulloch

Communiqués de presse
Nos partenaires