Retourner

Bill Henderson

Année de l'intronisation: 2023
Origine: Vancouver, Colombie-Britannique

L’Ouest canadien nous a donné de nombreux auteurs-compositeurs rock légendaires et vous connaissez leurs noms : Randy Bachman, Neil Young et bien d’autres. Un autre nom qui a sa place sur cette illustre liste est celui de Bill Henderson, auteur-compositeur et leader du groupe rock Chilliwack, dont la carrière s’étend sur plus de 50 ans.

Né à Vancouver en 1944, William Henderson devient musicien à la pige alors qu’il est au secondaire avant de poursuivre ses études en musique à l’Université de Colombie-Britannique. En 1966, il devient le guitariste principal du groupe The Collectors, auparavant connu sous le nom de The Classics, un groupe bien établi à Vancouver qui se produit régulièrement dans l’émission de télévision locale « Let’s Go » et dans les clubs de la ville, y compris le club de strip-tease Torch Cabaret.

Après ces débuts modestes, le groupe a joué sur la côte ouest, travaillant pendant un certain temps en Californie et fut parmi les premiers groupes canadiens à connaître le succès aux États-Unis. Henderson a cependant découvert que la musique américaine ne lui convenait pas : « Nous avons un certain style et une certaine culture, peu importe comment tu définis ça, et tu ne peux pas ne pas être influencé par ça quand tu écris une chanson. » En 1976, Henderson écrira le « hit » California Girl où il raconte ses expériences de travail dans les maisons de disques californiennes.

Henderson et son groupe rentreront au pays pour établir fermement leur place en tant qu’enfants chéris de la nation. Le premier simple de The Collectors à s’inscrire au palmarès sera le simple psychédélique et philosophique Looking at a Baby paru en 1967 et écrit par Henderson et Howie Vickers. Il atteindra la quatrième place du palmarès radio de CHUM et la vingt-troisième place du palmarès national RPM. C’est en 1969-1970 que l’évolution se fit pour qu’ils deviennent le légendaire groupe Chilliwack dont les membres initiaux étaient Henderson, Ross Turney, Glenn Miller et Claire Lawrence. Henderson deviendra le principal auteur-compositeur du groupe en transformant leurs « jams » sur scène en chansons bien structurées qui leur ont valu un succès critique et populaire.

Chilliwack a été invité à donner des prestations pour des émissions de télévision populaires telles que « The Merv Griffin Show », « American Bandstand » et « Solid Gold » en plus de représenter le Canada à l’Exposition universelle de 1970 à Osaka, au Japon, où le groupe a créé la musique pour chacun des pavillons canadiens.

Au fil des ans, les membres se succèderont, avec notamment l’arrivée du guitariste Howard Froese, du polyinstrumentiste et coauteur Brian « Too Loud » MacLeod et du bassiste Ab Bryant, Henderson restant la force vitale et le leader du groupe.

En 1972, la chanson Lonesome Mary aux accents sudistes est devenue leur premier « hit » au palmarès Billboard et Cashbox. Henderson a confié avoir écrit ce morceau et de nombreux autres dans sa cuisine, dont notamment Crazy Talk (1974), une escapade du côté du blues dont le producteur était Terry Jacks du groupe Poppy Family. En entrevue à la station de radio The Raven, il expliquait que « des chansons comme Crazy Talk et Lonesome Mary sont venues toutes seules, c’était aussi facile que ça… »

C’est en 1978 qu’il recevra sa première nomination aux JUNOs en tant que producteur pour l’album de Chilliwack « Dreams, Dreams, Dreams », leur premier, mais non leur dernier, album à être certifié platine.

1981–1982 fut mémorable pour leur succès au Top 10 My Girl (Gone, Gone, Gone) qu’il a créé en compagnie de MacLeod sur le bateau de ce dernier le long de la côte de la Colombie-Britannique. Henderson se souvient qu’il adorait le premier « riff » de guitare de MacLeod : « Il avait un rythme super cool. » Henderson y a ajouté des paroles et cette collaboration leur vaudra plus tard le JUNO des compositeurs de l’année.

La même année, l’optimiste ballade I Believe s’inscrira au Top 30 aux États-Unis et au Top 10 au Canada. Whatcha Gonna Do (When I’m Gone), un morceau rock écrit par les deux compères leur vaudra le JUNO du meilleur producteur.

C’est après la parution de leur simple Don’t Stop en 1983 et d’une discographie qui comptait 14 albums que Chilliwack accrocha ses patins. En 1997, Henderson reprendra la route avec une nouvelle formation Chilliwack qui, encore aujourd’hui en 2023, effectue des tournées.

À travers cette carrière, Henderson a également produit l’album « Happy Together », certifié platine et nommé au JUNOs, du groupe The Nylons, ainsi que des enregistrements de Long John Baldry, The Irish Rovers, The Good Brothers et le groupe Toronto. Avec le projet UHF aux côtés de ses compatriotes Shari Ulrich et Roy Forbes, il explorera davantage sa veine acoustique. Il sera également directeur musical pour Sesame Street Canada et président de l’Association des auteurs-compositeurs canadiens et de la SOCAN. En 1990, il a reçu le prix Genie de la meilleure chanson originale pour When I Sing.

Il a expliqué à l’AACC ce qu’il considère être les éléments d’une chanson à succès : « Appelez ça la muse, appelez ça l’inspiration ou encore simplement la magie. C’est cette magie qui fait la différence entre une bonne chanson et une grande chanson. »

Henderson est membre de l’Ordre du Canada et a été intronisé au British Columbia Entertainment Hall of Fame et, avec Chilliwack, au Panthéon de la musique canadienne. Il a reçu pas moins de 10 Prix SOCAN, incluant le Prix Hommage.

Henderson écrit toujours de la musique. « Différents styles de musique gagnent et perdent en popularité au fil des ans, mais une bonne chanson, c’est immortel. L’envie de chanter est plus profonde et durable que n’importe quel style de musique. Si vous êtes auteurs-compositeurs, ne vous en faites pas : si vous écrivez des chansons que les gens aiment chanter, vous ne manquerez jamais de travail. »

Lire la biographie complète
Articles apparentés
le 15 février, 2024

Neil Young and Crazy Horse annoncent un nouvel album et une tournée

Blogue
le 05 février, 2024

Joni Mitchell interprète son célèbre classique de 1966 « Both Sides Now » lors de la 66e édition des Grammy Awards

Blogue
Nos partenaires