Toutes chansons intronisées
«C’est un sentiment formidable lorsque vous pouvez présenter une chanson sous un jour différent et qu’elle est toujours pertinente.»
I Go Blind
  • Année de l'intronisation: 2021
  • Année de composition: 1986
Auteurs-compositeurs
Neil Osborne Auteur-compositeur
Phil Comparelli Auteur-compositeur
Brad Merritt Auteur-compositeur
Darryl Neudorf Auteur-compositeur
Artistes
54-40
Hootie & the Blowfish
La chanson classique de la SOCAN I Go Blind, du populaire groupe alt rock de la Colombie-Britannique 54.40, a connu un double succès : la première fois telle qu’enregistrée par ses créateurs, et la deuxième fois une décennie plus tard, lorsqu’une reprise par Hootie and the Blowfish est devenue, de façon inattendue, un succès dans le Top 5 du Billboard.

Écrit par les membres de 54.40 – Neil Osborne, Philip Comparelli, Brad Merritt et Darryl Neudorf –, I Go Blind figurait sur leur album indépendant éponyme paru en 1986 et qui a été enregistré de nuit étant donné que tous les membres avaient des emplois de jour. Le label américain Warner/Reprise Records les a alors signés, mais a malheureusement choisi de distribuer le simple uniquement au Canada.

54.40 ont fini par passer à d’autres projets, augmentant régulièrement leur nombre de fans et leurs ventes d’albums au cours de la décennie suivante. Puis, en 1994, I Go Blind a connu une nouvelle vie lorsque Hootie and the Blowfish a enregistré une reprise fidèle en face B du simple Hold My Hand. Après que cette version ait été utilisée dans l’immensément populaire série « Friends » et incluse sur l’album de la bande originale de cette émission, elle a atteint le sommet des palmarès.

Comme le raconte fièrement Brad Merritt : « Quand la version de I Go Blind par Hootie est sortie, cela a été une sorte de vengeance pour nous. Warner Brothers a dit que cette chanson ne sortirait pas [aux États-Unis] en simple… La radio a commencé à la jouer sans aucune sorte de promotion et elle est montée jusqu’au No 2. Ça en dit long. C’est la preuve que c’est une excellente chanson. »

En février 1997, la chanson que le label de 54.40 avait jugée indigne d’être soutenue se trouvait non pas dans un, mais dans plusieurs palmarès Billboard : elle atteindra le No 2 du Top 40 adulte, le No 13 du Hot 100, le No 17 du Top 40 des diffusions radio commerciales et le No 22 du palmarès adulte contemporain tandis qu’au Canada elle culminera en 13e position du palmarès RPM. Les redevances permettront à 54.40 de construire son propre studio d’enregistrement à Vancouver.

I Go Blind est, essentiellement, une chanson folk roots avec un peu de mordant ; Neil Osborne décrit ses « riffs » et sa structure non conventionnelle comme un « mash-up visceral ». Il y a quelque chose d’hypnotique dans le « riff » de guitare insistant et la répétition des mots « I go blind ».

La signification de I Go Blind est révélée dans le vidéoclip, qui contient des images de guerre et de pauvreté dans le tiers monde. Nous voyons et entendons parler de ce sujet sans arrêt au téléjournal, à tel point que nous devenons aveugles à leur signification.

I Go Blind continue de connaître le succès, avec une délicieuse reprise rootsy apparaissant sur l’album « unplugged » de 54.40 paru en 2016 et intitulé « La Difference ». Comme Osborne l’a déclaré à un site web de Vancouver, « C’est un sentiment formidable lorsque vous pouvez présenter une chanson sous un jour différent et qu’elle est toujours pertinente. »

Elle figure également sur l’album « Scattered, Smothered and Covered » de Hootie and the Blowfish en 2000.

Merritt a un conseil très franc pour tous les aspirants musiciens. Comme il l’a déclaré à la CBC : « Abandonnez, ne faites pas ça… Et si ce que je viens de dire ne vous décourage pas, bravo : vous le faites pour les bonnes raisons. Faire de la musique, en soi, c’est génial. »

Fondé en 1981 à Vancouver, 54.40 a enchaîné les albums Or et Platine, a obtenu une étoile au B.C. Entertainment Hall of Fame en plus d’être intronisé au Canadian Music Industry Hall of Fame. Le groupe a de plus remporté deux West Coast Music Awards et plusieurs nominations aux JUNOs.

Lire l'article au complet
/
I Go Blind - 54-40
"I Go Blind" was performed by 54-40 at the legendary El Mocambo in Toronto, as part of the song's induction into the Canadian Songwriters Hall of Fame.
Articles apparentés
le 22 septembre, 2021

« What About Love » intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 02 septembre, 2021

La sensation pop-alternative Ariane Roy et le finaliste au Prix de musique Polaris Mustafa remportent le Prix Slaight Music pour un auteur-compositeur émergent 2021, présenté par le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires