Toutes chansons intronisées
« C’est un des plus grands groupes de blues urbain en Amérique du Nord avec une maîtrise parfaite de la guitare, de l’harmonica et des voix. LE blues appartient à tout le monde. C’est une expression artistique universelle. »
I’ve Got Everything I Need (Almost)
  • Année de l'intronisation: 2019
  • Année de composition: 1973
Auteurs-compositeurs
Don Walsh Auteur-compositeur
Artistes
Downchild Blues Band
The Blues Brothers (Dan Aykroyd & John Belushi)
Le premier disque blues canadien à être certifié Or fut I’ve Got Everything I Need (Almost) du groupe Downchild Blues Band qui proposait les sonorités sensuelles du blues du delta du Mississippi au public torontois, pavant ainsi la voie à l’actuelle industrie canadienne du blues.

Downchild Blues Band était le groupe maison de la Grossman’s Tavern de Toronto en 1969 et le groupe jouait un blues audacieux et innovant que l’on entendait rarement de ce côté-ci de la frontière. Downchild s’est rapidement imposé comme le meilleur groupe blues canadien, car les foules adoraient le chanteur du groupe, Rick « The Hock » Walsh.

Downchild a d’abord lancé I’ve Got Everything I Need (Almost), une chanson écrite par son frère, le guitariste Don Walsh (« Mr. Downchild »), sur l’album « Straight Up » paru en 1973. En 1974, leur maison de disque, GRT, a remixé la pièce pour la lancer en tant ue simple intitulé Almost afin d’enchaîner après le succès de leur contagieuse pièce Flip, Flop and Fly. Almost (GRT Special 1230-67) proposait la pièce « York County » de Don Walsh sur la face B.

Grâce à son amalgame de jump blues et de Chicago blues, Almost est rapidement devenue un succès à la radio dès mars 1974.

Avec Don Walsh à l’harmonica et la guitare, la voix sans compromis de Rick et sa section de cuivres bien rodés, Almost a une atmosphère relax, mais brute qui correspond bien au désespoir du chanteur : « But I don’t got you, and you’re the one I need the most…. If I don’t get you, I believe I’ll die. » (librement : Mais je ne t’ai pas et tu es celle dont j’ai le plus besoin, et si je ne peux pas t’avoir, je crois que je vais mourir) En d’autres mots, il a la gloire, mais celle-ci n’a aucun sens s’il ne peut pas être avec celle qu’il aime.

Almost a permis à Downchild de jouer dans les clubs et les universités d’un bout à l’autre du pays. Elle a connu un regain de popularité lors que l’ami de Walsh, Dan Aykroyd, a repris la chanson avec son groupe The Blues Brothers sur leur album « Briefcase Full of Blues » paru en 1978. C’est le regretté John Belushi qui chantait, accompagné d’Aykroyd à l’harmonica et du claviériste originaire de Thunder Bay, Paul Shaffer, bien connu comme chef d’orchestre de David Letterman. La prestation des Blues Brothers dans le cadre de l’émission « Saturday Night Live » a propulsé l’album en première position du palmarès Billboard en février 1979. Il a ensuite été certifié double Platine et a fait découvrir la chanson Almost de Walsh à des millions de nouveaux auditeurs.

Encore aujourd’hui, Aykroyd admire la contribution de Don Walsh au blues : « C’est un des meilleurs joueurs d’harmonica électrique au monde, un des meilleurs guitaristes au monde et il chante également très bien. »

Almost a figuré sur plusieurs albums de Downchild, incluant « Double Header » (1988), « A Case of the Blues » (1998), « Downchild Live at the Palais Royale » (2007), et d’autres encore. Almost a également figuré sur plusieurs albums des Blues Brothers, incluant « The Essential Blues Brothers », « The Definitive Collection », et « An Introduction to the Blues Brothers » (l’album blues No.5 de Billboard en 2017).

La chanson a également été reprise par Jim Belushi and the Sacred Hearts ainsi que la regrettée Marcia Rutledge.

Le succès international de I’ve Got Everything I Need (Almost) et de leur « hit » précédent, Flip, Flop and Fly a pavé la voie à des artistes comme Jeff Healey et Colin James qui ont pu créer leur propre identité blues chez eux, au Canada. Dan Aykroyd disait au sujet de Downchild que « c’est un des plus grands groupes de blues urbain en Amérique du Nord avec une maîtrise parfaite de la guitare, de l’harmonica et des voix. LE blues appartient à tout le monde. C’est une expression artistique universelle. »

Don Walsh, « le père du blues canadien » et un membre du Canadian Blues Hall of Fame, est né à Toronto en 1947. Sa famille s’est installée à North Bay où ses parents exploitaient un hôtel. C’est là que Walsh découvrira le rock « n’ roll d’Elvis Presley et de Chuck Berry sur le jukebox, le week-end. Il a commencé à jouer dans un groupe à l’école secondaire et on lui fera bientôt découvrir le blues du Mississippi et de Chicago d’artistes comme Jimmy Reed, James Cotton et B. B. King. En tant que membre de Downchild, il a remporté un prix JUNO et de nombreux prix Maple Blues.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 09 septembre, 2020

L’une des chansons canadiennes les plus controversées — « High School Confidential » — sera intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 03 septembre, 2020

« Fare Thee Well Love », la chanson de Jimmy Rankin qui a lancé la carrière de The Rankin Family, sera intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires