Toutes chansons intronisées
« Je crois que nous avons atteint notre objectif, c’est-à-dire de créer de l’excellente musique. »
Calling Occupants of Interplanetary Craft
  • Année de l'intronisation: 2019
  • Année de composition: 1976
Auteurs-compositeurs
Terry Draper Auteur-compositeur
John Woloschuk Auteur-compositeur
Artistes
Klaatu
The Carpenters
La chanson de variété aux accents interstellaires Calling Occupants of Interplanetary Craft de Terry Draper et John Woloschuk du trio rock Klaatu est devenue un succès en partie en raison des rumeurs que Klaatu était en fait une réunion des Beatles.

Ces rumeurs et l’impressionnante qualité du premier simple du groupe ont permis à Calling Occupants (GRT 1216-1075-T) de se rendre jusqu’au No. 45 des palmarès canadiens et au No. 62 du palmarès Billboard. Sa face B, Sub-Rosa Subway a aussi été un succès.

Enregistrée au studio Toronto Sound par le producteur Terry Brown, la chanson met en vedette un mellotron et le synthétiseur Moog Sonic V et elle figurait sur l’album « 3 : 47 EST » (qui aux États-Unis s’intitulait simplement « Klaatu ») lancé en septembre 1976. Le magazine Billboard a souligné sa « texture sonore spatiale et luxuriante » en la comparant à Day in the Life des Beatles, ce qui a inspiré bien des gens à surnommer le groupe « les Beatles canadiens » et lui a permis d’écouler plus 50 000 exemplaires au Canada et 500 000 aux États-Unis.

Draper a modestement déclaré dans une entrevue radio que cette comparaison avec les Beatles était « un très beau compliment ».

La pièce s’ouvre avec une introduction de 40 secondes où l’on entend des bruits oiseaux et d’insectes ainsi que des bruits de pas — humains ou extraterrestres ? — jusqu’à ce que l’on entende « Calling occupants of interplanetary craft » répété de nombreuses fois telle une transmission radio.

Qu’est-ce qui a bien pu inspirer Calling Occupants à Draper et Woloschuk ? Amateurs de science-fiction, ils avaient un jour eu vent de l’International Flying Saucer Bureau qui a vraiment existé pendant un bref moment en 1953 et qui invitait les gens a transmettre — par la pensée ! — le message « Calling occupants of interplanetary craft . . . we are your friends » (Message aux occupants du vaisseau interplanétaire... nous sommes vos amis) lors de ce que le Bureau avait baptisé World Contact Day (journée mondiale du contact). Klaatu a donc décidé d’utiliser ces mots comme point de départ pour le texte.

Calling Occupants a paru au bon moment considérant que le monde était alors en pleine course vers l’espace. C’est en effet dans les années 70 que le Canada a développé le fameux « bras canadien », tandis que les Américains avaient leur Skylab et les Russes Salyut 1, sans parler du fait que cette chanson suivait les traces d’immenses succès comme le Rocket Man d’Elton John ou la Space Oddity de David Bowie.

Le duo frère et sœur The Carpenters, gagnant de nombreux Grammy, a enregistré sa propre version de Calling Occupants en 1977 et celle-ci a été finaliste pour le Grammy du meilleur arrangement instrumental accompagnant une vocaliste. La pièce, qui figure sur leur album « Passage », propose en introduction un dialogue entre un DJ radio qui reçoit une demande spéciale de la part d’un... extraterrestre !

La version écourtée pour le 45 tours (AMS 7318, dont le sous-titre était The Recognized Anthem of World Contact Day) a également connu un succès important atteignant le No. 1 en Irlande, le No. 9 du palmarès adulte contemporain et le No. 18 du Top 100 au Canada. Aux États États-Unis elle est grimpée au No. 24 du palmarès Cashbox, au No. 18 du palmarès adulte contemporain et au No. 32 du Hot 100 de Billboard.

Draper était ravi de la reprise des Carpenters : « nous le prenons que le plus beau des compliments et ils ont parfaitement rendu justice à la chanson », tandis que Woloschuk ajoute « c’est incroyablement gratifiant d’entendre une de nos compositions rendues avec autant de brio par un groupe aussi respecté. »

La pièce a également figuré sur les albums « Klaasic Klaatu » (1982) et « Solology » (2009), ainsi que sur la compilation « Oh What a Feeling 2 » et l’album hommage « Around the Universe in 80 Minutes » (1999). Elle a été reprise par des artistes comme Airlines, Swirl, Babes in Toyland, The Flowers of Hell et Jackie Clune.

À la télévision, on a pu entendre Calling Occupants dans les séries « Due South », « Roswell », « Mindhunter » et « American Horror Story ».

Draper résume en ces mots le succès de Calling Occupants : « Je crois que nous avons atteint notre objectif, c’est-à-dire de créer de l’excellente musique. »

Le batteur Terry (Edward) Draper et le guitariste John (William) Woloschuk, cofondateurs de Klaatu, font de la musique ensemble depuis l’adolescence alors qu’ils étaient membres du groupe Whitemail. Draper a lancé des albums solo en plus de jouer avec le groupe Atomic Tracktor et d’agir en tant que président de Klaatunes Records. Woloschuk est un musicien de studio et un producteur et il est désormais comptable. Ces dernières années, ils ont entrepris le rematriçage des albums de Klaatu.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 29 octobre, 2020

«This Beat Goes On/Switchin’ To Glide» par The Kings intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 05 octobre, 2020

L’emblématique chanson «Something to Talk About» intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires