Toutes chansons intronisées
« Le défi, c’était d’écrire quelque chose d’accrocheur et de mémorable, qui dure 24 secondes et qui résume la prémisse entière de l’émission pour quelqu’un qui ne l’aurait jamais vue. Il fallait que ça rime et que ce soit entraînant — c’était un défi vraiment intéressant. »
The Facts of Life, Diff’rent Strokes, Wheel of Fortune
  • Année de l'intronisation: 2020
  • Année de composition: 1970/1980
Auteurs-compositeurs
Alan Thicke Auteur-compositeur
Artistes
Les thèmes musicaux des comédies, des dramatiques et des jeux télévisés régnaient en rois et maîtres dans les années 70 et 80. Parmi celles-ci, on se souvient tous des chansons thèmes du jeu télévisé Wheel of Fortune et des populaires « sitcoms » The Facts of Life et Diff’rent Strokes, tous écrits par Thicke, qui compte plus de 40 chansons thèmes pour la télévision à son actif.

Thicke disait ceci de la composition de chansons thèmes durant leur âge d’or : « Le défi, c’était d’écrire quelque chose d’accrocheur et de mémorable, qui dure 24 secondes et qui résume la prémisse entière de l’émission pour quelqu’un qui ne l’aurait jamais vue. Il fallait que ça rime et que ce soit entraînant — c’était un défi vraiment intéressant. »

La chanson thème qu’il a composée pour Wheel of Fortune a servi de 1975 à 1983. Intitulée Big Wheel, en référence à l’immense roulette utilisée dans le jeu, la chanson thème de Alan Thicke était une pièce instrumentale aux accents jazz avec cuivres et percussions ; on la retrouve sur l’album « The Best of TV Quiz and Game Show Themes ».

L’enjouée chanson thème intitulée (It Takes) Diff’rent Strokes, composée pour le « sitcom » Diff’rent Strokes a été écrite par Alan Thicke et Gloria Loring (sa première épouse) ainsi que le producteur Al Burton. La comédie au sujet d’une famille recomposée d’e jeunes orphelins noirs de Harlem et de l’homme blanc aisé qui les a adoptés a été diffusée chaque semaine de 1978 à 1986. Fait à noter, Thicke chantait également dans le chœur du thème dont les paroles commençaient par « Now the world don’t move to the beat of just one drum », tandis que dans le refrain, on entend « It takes different strokes to move the world ».
Thicke explique le processus inclusif par le biais duquel la chanson thème a été incorporée à l’émission dès le départ du projet : « Il arrivait à l’occasion... et Diff’rent Strokes en est une, où le compositeur était inclus dans le processus dès le premier jour et la première page. Ça partait de la prémisse “Bon, on développe cette idée articulée autour de deux jeunes noirs et un homme blanc”. Puis tu reçois un exemplaire du scénario un mois plus tard... et on t’invite à un enregistrement et tu fais ce que tu dois faire en espérant que tout va se mettre en place quand c’est le temps de livrer un produit fini. »

Quant à Facts of Life, c’était une série dérivée de Diff’rent Strokes. Sa chanson thème entraînante et irrésistible, une fois de plus écrit par le trio Thicke-Loring-Burton, était un des favoris des téléspectateurs et l’émission est devenue la plus populaire du réseau NBC où elle sera en ondes de 1979 à 1988. La chanson, interprétée par Loring, commence par la ligne « You take the good, you take the bad, you take ’em both and there you have the facts of life ». La chanson thème originale a été révisée lors de saisons ultérieures.

Thicke raconte que « le système de rimes de la chanson thème de Facts Of Life était complexe et je me souviens m’être dit, quand je l’ai terminée, “ouais, c’est pas mal bon ! Tout rime !” J’ai trouvé beaucoup de rimes dans ces 24 secondes. »

Lorsque Thicke est mort en 2016, Loring avait dit à Billboard.com : « Nous voilà toutes ces années plus tard, et Facts of Life est encore une des chansons thèmes les plus populaires de tous les temps... Il avait un don avec les mots. »

Loring a d’ailleurs enregistré une version de deux minutes trente de Facts of Life pour son album « A Shot in the Dark ». Facts of Life et Diff’rent Strokes se retrouvent sur l’album « All-Time Top 100 TV Themes ».

Quant à l’évolution des chansons thèmes pour la télé, Thicke disait : « À l’époque, les chansons étaient plus importantes. Elles faisaient partie de toutes les émissions. Je crois que c’est presque devenu un art perdu. On prenait ça au sérieux, dans le temps, et on savait que notre chanson jouerait à chaque épisode. Alors, oui, on s’appliquait et on y mettait un peu de fierté et beaucoup de travail. »

Alan Willis Jeffery Thicke (1947 - 2016) est né à Kirkland Lake, Ontario. Acteur polyvalent, auteur et producteur, il a commencé sa carrière comme auteur pour la télévision de la CBC. Il est surtout connu pour son rôle dans la comédie télévisée « Growing Pains » qui lui aura valu d’être nommé l’un des meilleurs papas de la télévision de tous les temps. Il a également une étoile sur le Canada’s Walk of Fame.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 29 octobre, 2020

«This Beat Goes On/Switchin’ To Glide» par The Kings intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 05 octobre, 2020

L’emblématique chanson «Something to Talk About» intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires