Toutes chansons intronisées
« Les paroles devaient se contenter d’exprimer un espoir d’unité, de paix et de dignité pour le genre humain. Ça a été facile à écrire. »
Hymn to Freedom
  • Année de l'intronisation: 2008
  • Année de composition: 1962
Auteurs-compositeurs
Harriette Hamilton Lyricist
Artistes
Oscar Peterson
Oliver Jones
Doug Riley
Suzanne Davis Quartet
Deutsche Welle Choir of Fifty Voices
Reconnue comme une des compositions les plus importantes de la carrière d’Oscar Peterson, Hymn to Freedom, écrite en 1962, fut rapidement adoptée à travers le monde comme un hymne pour le mouvement des droits civils.

Première composition majeure pour Peterson, elle fut composée avec le soutien de son producteur et proche ami Norman Granz, qui l’encouragea à créer une chanson qui soit une « évocation définitive des débuts du blues ».

Pour l’écriture de la pièce, Peterson s’inspira des « Negro spirituals » qu’il entendit dans des églises montréalaises durant son enfance. En composant le début du refrain de la pièce, il chercha à conserver la beauté dépouillée et émouvante des hymnes religieux traditionnels. Après coup, Peterson et Granz décidèrent que la musique aurait avantage à être accompagnée de paroles et s’adressèrent à Malcolm Dodds, compositeur, arrangeur et chef de chœur pour The Malcolm Dodds Singers, un groupe de choristes utilisé par de nombreux artistes populaires de l’époque.
Dodds fit appel à sa collaboratrice Harriette Hamilton, qui écrivait depuis plusieurs années des paroles pour les compositions originales du groupe. Elle se souvient que « les paroles devaient se contenter d’exprimer en langage très simple un espoir d’unité, de paix et de dignité pour le genre humain. Ça a été facile à écrire. »

Hymn to Freedom fut enregistrée avec Peterson au piano, Ray Brown à la contrebasse et Ed Thigpen à la batterie. Lancée sur l’album Night Train (Verve, 1962), la pièce fut un des plus grands succès commerciaux de la carrière de Peterson. La chanson remporta un tel succès critique que l’artiste l’inclut sur plusieurs de ses albums suivants.

Deux autres musiciens de jazz canadiens, Oliver Jones et Doug Riley, reprirent Hymn to Freedom dans les années 1980.

En 1986, dix chorales de voix d’enfants de partout dans le monde se rencontrèrent à Helsinki, en Finlande, pour l’International Choral Sympaatti, le plus grand festival international de chœurs d’enfants organisé en Finlande. Ensemble, ils interprétèrent une version toute spéciale de Hymn to Freedom d’Oscar Peterson.

En 2000, le Deutsche Welle Choir of Fifty Voices interpréta Hymn to Freedom à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, où Oscar Peterson reçut le Prix international de la musique de l’UNESCO. Aujourd’hui, cette chanson a été adoptée comme l’hymne officieux des chœurs d’enfants, qui l’entonnent souvent en fin de spectacle.

En 2002, Oscar Peterson et son trio, accompagnés de plusieurs autres artistes canadiens, interprétèrent Hymn to Freedom à la fin du concert de gala qui fut présenté dans le cadre de la célébration du Jubilé de la Reine Elizabeth II au Canada.

Hymn to Freedom est sans contredit une des pièces les plus pertinentes et les plus intemporelles d’Oscar Peterson. Ce Canadien légendaire mérite toute notre reconnaissance pour avoir créé cette composition superbe et émouvante. La pièce capture l’esprit d’une période importante de l’histoire occidentale et est devenue un puissant symbole de justice et d’égalité.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires