Toutes chansons intronisées
“Chanson thème de l’émission de radio Le réveil rural”
Le réveil de la nature
  • Année de l'intronisation: 2006
  • Année de composition: 1937
Auteurs-compositeurs
Alfred DesRochers Lyricist
Oscar O'Brien Composer
© Photo Credit XXI-21 Productions Inc
Artistes
Jules Jacob et le choeur de La Bonne Chanson
Chanson thème de l’émission de radio Le réveil rural, une émission sur l’agriculture en ondes pendant trois décennies à Radio-Canada, Le réveil de la nature a été composée par Oscar O’Brien sur un poème d’Alfred DesRochers.

Alfred DesRochers a commencé à s’intéresser à l’écriture et aux mots pendant ses études chez les Franciscains de Trois- Rivières. Il travaille comme journaliste à La Tribune de Sherbrooke de 1925 jusqu’en 1952, avec quelques interruptions. En 1927, il fonde L’Étoile de l’Est, un hebdomadaire dont il sera le rédacteur en chef jusqu’en 1928, année où paraît son premier recueil de poèmes. Traducteur à Ottawa, puis secrétaire de la Fédération libérale nationale en 1945, il retourne à La Tribune en 1946 et y demeure jusqu’en 1952. À nouveau traducteur en 1953, mais cette fois à La Presse canadienne, il prendra sa retraite en 1964. Alfred Desrochers a reçu le prix du Lieutenant-gouverneur en 1931 et le prix Athanase-David en 1932 pour À l’ombre de l’Orford. En 1964, la Société Saint-Jean-Baptiste lui décerne le prix Duvernay pour l’ensemble de son oeuvre poétique. En octobre 1976, l’Université de Sherbrooke lui attribue un doctorat honoris causa. Certains le qualifient de « poète du terroir », car sa poésie se caractérise par un langage qui illustre le vécu des gens d’ici. Il décrit les métiers de son temps dans les mots de l’époque. Ses poèmes nous parlent de la chasse, des récoltes, de la corvée, de l’abatis, des labours, etc. En 1978, L’Association des auteurs(es) des Cantons de l’Est créé le prix Alfred-Desrochers, remis chaque automne dans le cadre du Salon du livre de l’Estrie. Alfred DesRochers est le père de la monologuiste, comédienne, auteure-interprète, animatrice et artiste Clémence DesRochers.

Organiste et pianiste, Oscar O’Brien est nommé à 16 ans suppléant de son maître à la basilique Notre-Dame. En 1915, il commence une collaboration de 15 ans avec le folkloriste Charles Marchand à titre d’accompagnateur et d’arrangeur. Il travaille à Montréal comme professeur, pianiste d’orchestre et accompagnateur. Sous l’influence de Marchand, le folklore allait demeurer au centre de sa carrière musicale. Pendant 15 ans (1930-1945), il assume la direction artistique du Quatuor Alouette pour qui il écrit de nombreuses harmonisations. En 1945, il entre au monastère des Bénédictins de Saint-Benoît-du-Lac; ordonné prêtre en 1952, il change son nom pour Dom Oscar O’Brien.

La version originale de la chanson Le réveil de la nature diffusée par Radio-Canada était d’une durée de 2 minutes 54 secondes.

Lire l'article au complet
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires