Toutes chansons intronisées
Paroles traitent d’identité culturelle et de langue au Québec.
Mommy Daddy
  • Année de l'intronisation: 2015
  • Année de composition: 1971
Auteurs-compositeurs
Marc Gélinas Auteur-compositeur
Gilles Richer Lyricist
Artistes
Lise Paiement
Anne Dorval
Stephen Faulkner
Catherine Gentilcore
Céline Faucher
Luce Dufault
Karine Pion
L’émouvante chanson Mommy Daddy est bien connue par la francophonie canadienne pour sa magnifique mélodie ressemblant à une berceuse, alors que ses paroles traitent d’identité culturelle et de langue au Québec. Mommy Daddy est une chanson-dialogue bilingue en mode mineur qui est habituellement jouée à un tempo plutôt lent. La chanson est un dialogue entre un enfant et ses parents où l’enfant pose en anglais des questions au sujet du passé à ses parents, qui lui répondent en français. L’atmosphère très mélancolique de la musique crée une toile de fond parfaite pour le message très sérieux du texte.

L’enregistrement original de Mommy Daddy, une production de Franco Disques inc., a été lancé en 45 tours sur étiquette Trans-Canada, en décembre 1971. La pièce commence par une intro au piano qui n’est pas sans rappeler la Sonate au clair de lune de Beethoven et enchaîne sur un chœur d’enfants qui pose une question, tandis que la réponse des parents venait du duo composé de la comédienne et chanteuse Dominique Michel et du compositeur de la chanson, Marc Gélinas. La Face B du 45 tours proposait une version instrumentale au piano avec accompagnement orchestral dirigé par François Dompierre. La version en duo est demeurée sur les palmarès pendant six semaines, atteignant la 10ème position au début de 1972. Malgré son succès initial relativement modeste, Mommy Daddy est en quelque sorte devenue l’hymne d’un mouvement social.

Dans sa biographie, Dominique Michel se souvient de Mommy Daddy comme une «chanson merveilleuse». Elle relate qu’elle connaissait Gilles Richer depuis un bon moment déjà puisque celui-ci était scénariste pour la très populaire télésérie Moi et l’Autre où l’actrice était en vedette et c’est également Richer et Gélinas qui avaient coécrit la chanson utilisée à la fin du film Tiens-toi bien après les oreilles à papa, dont le scénario était de Richer et dans lequel jouait Dominique Michel. Gélinas était déjà connu pour avoir écrit la chanson nationaliste Demain et il était le récipiendaire de nombreux prix musicaux. On pouvait entendre les deux versions de Mommy Daddy dans le film (dont la trame sonore a également été lancée sur étiquette Trans-Canada), et la version en duo figurait sur l’album compilation des œuvres de Gélinas intitulée Lorsque le rideau tombe (2001) ainsi que sur l’anthologie Dominique Michel: 28 chansons souvenirs(2007).

Pauline Julien, la Pasionaria du Québec et compagne de vie de Gérald Godin, ministre de la Culture sous René Lévesque, est une artiste dont les vues souverainistes étaient bien connues et elle est devenue le visage de cette chanson. Elle en a légèrement adapté les paroles en retirant le mot « daddy », et une grande majorité des interprétations subséquentes utilisent son adaptation.

L’interprétation de Pauline Julien (connue sous le titre de Mommy) se retrouve sur de nombreux albums dont notamment Pauline Julien en scène (1975), L’Automne Show (1975), Charade (1982) ainsi que sur de nombreuses anthologies et compilations.

Mommy Daddy est une œuvre d’une grande profondeur qui résonne non seulement auprès des francophones du Québec, mais aussi ceux des autres provinces. Certaines écoles l’ont étudiée et les paroles de la chanson font l’objet de nombreuses analyses sur des sites Web et blogues.

Mommy Daddy a été interprétée et enregistrée par de nombreux artistes tels que Lise Paiement (Tour de trapèze); Anne Dorval (Elles chantent, 2000); Stephen Faulkner, dont l’interprétation minimaliste et quasi funèbre est parue sur son album Train de Vie (2006); Catherine Gentilcore; Céline Faucher; Luce Dufault (Femmes de feu, 2013); Karine Pion lors d’un passage à l’émission Belle et Bum en 2013; ainsi que la fille du compositeur, Anne-Marie Gélinas qui l’a interprétée en duo avec Jacques Rochon. La chanson a également figuré sur les compilations thématiques Cinéma Cinéma: Les Plus Belles Chansons du Cinéma Québécois (2008) et Je me souviens – coffret commémoratif de la chanson québécoise, qui soulignait le 50e anniversaire du fleurdelisé.

Gilles Richer (1938 – 1999) a par la suite écrit un autre scénario de film (J’ai mon voyage!) en plus de scénariser plusieurs Bye Bye à Radio-Canada. Il a également dirigé un théâtre d’été. Peu après le lancement de Mommy Daddy, Marc Gélinas (1937 – 2001) s’est entièrement consacré au théâtre et au jeu d’acteur. Leurs nombreuses collaborations incluent la série Poivre et Sel (1983 – 1987).

Lire l'article au complet
/
Mommy - Alejandra Ribera
Alejandra Ribera reprend Mommy daddy popularisée par Pauline Julien dans les années 1970. La chanson, dont la musique a été composée par Marc Gélinas et dont les paroles ont été écrites par Gilles Richer et Marc Gélinas, a marqué la musique canadienne. Véritable hymne, la chanson, complètement bouleversante, évoque le péril de la langue française au Québec.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires