Toutes chansons intronisées
Randy Bachman a commencé à écrire les paroles de cette chanson alors qu’il attendait dans le salon de sa petite amie, Lorayne Stevenson. Elle mettait du temps à se préparer, alors Bachman s’est installé au piano et a commencé à écrire cette chanson.
These Eyes
  • Année de l'intronisation: 2005
  • Année de composition: 1966
Auteurs-compositeurs
Artistes
The Guess Who
Blood, Sweat and Tears
Michael Bolton
Junior Walker
Natalie Cole
Gowan
La ballade rock couronnée d’un BMI Award These Eyes fut le premier succès qui a consacré The Guess Who en tant que premier super-groupe canadien et qui a complètement changé le paysage musical en ouvrant le marché américain aux artistes pop et rock du Canada. Parue en 1969 sur l’album « Wheatfield Soul », These Eyes s’est rendu en première position des palmarès au Canada — ce qui n’était pas une mince affaire, car la réglementation sur le contenu canadien ne serait mise en place que plusieurs années plus tard — et dans le Top 10 aux États-Unis.

À la fin des années 60, on pouvait régulièrement voir et entendre The Guess Who à l’émission « Let’s Go » sur les ondes de la CBC. C’est le réalisateur de l’émission, Larry Brown, qui a encouragé Bachman et Cummings à écrire des chansons originales. Un soir en 1966, alors que Bachman attendait sa future première épouse, Lorayne Stevenson, pendant qu’elle se préparait en vue d’une sortie, il a commencé à jouer quelques accords au piano. Il a imaginé que les mots « these arms » (ces bras) s’agenceraient bien aux accords qu’il jouait et a consigné ces idées dans un cahier de notes. Le samedi suivant, il a joué ces accords à Cummings qui lui a suggéré de les agencer différemment en plus de suggérer la première phrase « These eyes cry every night for you » (Ces yeux pleurent chaque soir pour toi).

Comme le confia plus tard Cummings au « Toronto Star », il ne leur a fallu que 30 minutes pour écrire These Eyes. Et comme l’écrivait Bachman dans son livre intitulé « Vinyl Tap » : « À partir de cette idée, nous avons écrit une chanson qui a changé le reste de notre vie. »

The Guess Who a joué These Eyes pour la première fois durant « Let’s Go », et c’est là que le réalisateur Jack Richardson l’a entendue. Richardson a courageusement réhypothéqué sa maison afin de financièrement soutenir l’enregistrement du premier album du groupe au studio A&R, à New York, et c’est Cummings, à la voix, qui jouait, sur un piano électrique Hohner, les accords en staccato qui ouvrent la chanson.

These Eyes deviendra la toute première certification Or du groupe. Au Canada, elle a atteint la première position du palmarès CHUM le 15 février 1969, et la 7e position du palmarès RPM. Grâce à la promotion de l’équipe de relations publiques de Richardson aux États-Unis, elle est montée en 4e position du palmarès Cashbox et en 6e du palmarès Billboard.

Le groupe a reçu son disque d’or dans le cadre de la célèbre émission de télé « American Bandstand ». L’album a valu au groupe le prix JUNO du meilleur groupe vocal instrumental, prix qu’il a reçu de nouveau l’année suivante.

Peu de temps après sa parution en 1969, le chanteur et saxophoniste soul Junior Walker lançait sa propre version de la chanson (16e position sur Billboard). These Eyes a depuis été reprise en version reggae (Coxsone Dodd, Stranger Cole), pop (Michael Bolton, Natalie Cole), hip-hop (Maestro), rock (Lawrence Gowan), soul (jacksoul) et R&B (Angie Stone). L’acteur Michael Cera la chante dans la comédie « Superbad ».

Le guitariste Randy Bachman et le chanteur et pianiste Burton Cummings de Winnipeg forment le puissant duo créatif derrière les nombreux succès de The Guess Who comme American Woman, Laughing, et No Time. Bachman a continué sa carrière couronnée de succès avec le groupe Bachman-Turner Overdrive ainsi qu’en solo, en plus d’animer une émission de radio nationale, tandis que Cummings a connu une carrière solo tout aussi couronnée de succès. Le groupe a également reçu un Prix du gouverneur général pour les arts de la scène en plus d’être intornisé au Panthéon de la musique canadienne et au Canada’s Walk of Fame.

Lire l'article au complet
/
These Eyes (The Guess Who) - Interprétation de jacksoul
"These Eyes" interprété par le groupe jacksoul lors de la cérémonie d'intronisation 2005 du PACC.
Articles apparentés
le 24 octobre, 2018

The Hockey Song de Stompin Tom Connors intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
le 22 octobre, 2018

La chanson « Québécois » du groupe La Révolution Française Intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

Communiqués de presse
Nos partenaires